Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

François Fillon dans le "déni" : le journaliste Gérard Davet analyse son interview télévisée

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Gérard Davet, grand reporter du Monde a écrit "Apocalypse Now : les années Fillon" avec son collègue Fabrice Lhomme. Il revient sur la première apparition médiatique de François Fillon depuis 2017. L'ancien premier ministre a participé à l'émission "Vous avez la parole" sur France 2.

Gérard Davet et Fabrice Lhomme, grands reporters au Monde, ont coécrit Apocalypse Now : les années Fillon.
Gérard Davet et Fabrice Lhomme, grands reporters au Monde, ont coécrit Apocalypse Now : les années Fillon. © Maxppp - Quentin TOP

Une prise de parole "sans surprise". Gérard Davet commente la première interview de François Fillon depuis l'élection présidentielle de 2017 et les révélations des affaires d'emplois fictifs. Gérard Davet et Fabrice Lhomme, grands reporters du journal Le Monde, ont coécrit Apocalypse Now : les années Fillon, publié aux éditions Fayard, le 15 janvier 2020.

Des regrets, mais pas d'excuses

François Fillon est revenu sur sa mise en examen pour détournement de fonds publics sur le plateau de "Vous avez la parole", sur France 2, ce jeudi 30 janvier. Soit un peu moins d'un mois avant le début de son procès (le 24 février) pour les soupçons d'emplois fictifs de sa femme, Pénélope Fillon. Selon Gérard Davet, l'ancien Premier ministre est resté fidèle à lui-même, continuant à clamer son innocence. 

"François Fillon est dans une forme de déni"

L'ex-candidat à l'élection présidentielle de 2017 a exprimé des regrets aux électeurs qui étaient prêts à lui faire confiance. Au premier tour, François Fillon avait récolté 20,01% des suffrages exprimés (plus de sept millions de voix), se classant troisième derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Il ne s'est cependant pas excusé de ce score qui a disqualifié l'UMP dès le premier tour. Son comportement n'étonne pas Gérard Davet qui a enquêté sur lui pendant plus de trois ans. "C'est quelqu'un qui ne veut pas admettre qu’il a commis des erreurs, des délits", souligne le journaliste.

Dans leur enquête, Gérard Davet et Fabrice Lhomme s'intéressent à ce qui a causé la chute de François Fillon. "D’un côté, il y avait l’intérêt général pour lequel François Fillon s’est effectivement dévoué pendant de longues années. De l’autre côté, l’intérêt particulier", détaille Gérard Davet."_Les enquêteurs accusent François Fillon d’avoir perçu 1.306.400 euros avec des emplois présumés fictifs_, dits de complaisance pour sa femme, mais aussi pour ses enfants."

► Gérard Davet, invité de la matinale de France Bleu Maine : le podcast de son interview

"Préparer l'opinion publique au dénouement de son procès"

François Fillon s'en est pris à l'instruction de son dossier plusieurs fois pendant son interview par Léa Salamé et Thomas Sotto. Il accuse les enquêteurs d'être allés trop vite dans leur travail et d'avoir systématiquement écarté les preuves qu'il leur apportait. Ils n'auraient trouvé aucune trace du travail de Pénélope Fillon comme assistante parlementaire de François Filllon lorsqu'il était député de la Sarthe, puis de Marc Joulaud, son suppléant. Le maire de Sablé-sur-Sarthe est également mis en examen dans cette affaire. "C’est une façon de préparer l’opinion publique au dénouement du procès", selon Gérard Davet.

Le journaliste, qui se défend d'avoir écrit un livre à charge, appuie cette thèse. Selon lui, ça a été "trop vite, trop violemment". "La Justice a réservé un traitement d’exception au sens propre du terme à François Fillon." Dans Apocalypse Now, les auteurs parlent de "traitement de défaveur".

"Tout nous a fait penser qu'il fallait abattre le candidat Fillon."

Au cours de leur enquête, Fabrice Lhomme et Gérard Davet tentent de mettre un nom sur les personnes qui avaient intérêt à descendre François Fillon. Ils détaillent "des conflits d'intérêt constants avec des hommes d'affaires depuis qu'il était à Matignon". 

"Un traumatisme régional, local et même français"

En Sarthe, le livre ne connaît pas un franc succès.  Selon LMtv Sarthe, la librairie Thuard du Mans a reçu des menaces quelques jours avant la venue des auteurs pour une séance de dédicaces, vendredi 31 janvier, à 18h. "Cette histoire est un traumatisme régional, local et même français", reconnait Gérard Davet.

Quid de Marc Joulaud qui se représente aux municipales de Sablé-sur-Sarthe ? "Cela peut lui être préjudiciable", selon le grand reporter. Il tempère : "Si les Saboliens estiment qu’il a été un bon maire, peut-être qu’ils feront fi de ses problèmes judiciaires."

Gérard Davet et Fabrice Lhomme dédicacent leur livre Apocalypse now : les années Fillon à la librairie Thuard, au Mans, ce vendredi 31 janvier à 18h.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu