Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François Fillon reconnaît avoir "oublié" de déclarer un prêt de 50.000 euros

mardi 7 mars 2017 à 19:49 Par Géraldine Houdayer, France Bleu Maine et France Bleu

François Fillon a "spontanément" dit aux enquêteurs qu'il avait oublié de mentionner dans sa déclaration de patrimoine un prêt de 50.000 euros accordé par l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, a déclaré ce mardi son avocat, après de nouvelles révélations du Canard enchaîné.

François Fillon et l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, ici en 2009.
François Fillon et l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, ici en 2009. © AFP - Franck Fife

François Fillon a "spontanément" dit aux enquêteurs qu'il avait oublié de mentionner, dans sa déclaration de patrimoine, un prêt de 50.000 euros accordé par l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, propriétaire de La Revue des deux mondes, a déclaré mardi à l'Agence France Presse l'avocat du candidat de la droite à la présidentielle.

Un prêt sans intérêts obtenu en 2013

Lors de son audition le 30 janvier, dans le cadre de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de son épouse et de deux de ses enfants, François Fillon a révélé "cet oubli matériel dans sa déclaration à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique", a expliqué Me Antonin Levy, précisant que ce prêt personnel, qui remonte à 2013 selon Le Canard enchaîné, "a été intégralement remboursé". Le journal satirique a révélé ce mardi que François Fillon "n'a pas jugé utile de faire figurer" ce prêt sur sa déclaration de patrimoine adressée à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. L'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière, PDG du groupe Fimalac, a confirmé via son avocat avoir accordé un prêt sans intérêts de 50.000 euros à François Fillon, qui l'a remboursé.

La demeure de François Fillon sous-estimée ?

Le 24 février, lorsque le Parquet national financier (PNF) a ouvert une information judiciaire visant François Fillon, il l'a ouverte pour détournements de fonds publics, abus de biens sociaux et recel, trafic d'influence, mais aussi manquement aux obligations déclaratives. D'après le Canard enchaîné, c'est ce prêt non déclaré qui est visé par ce dernier délit. Contacté par l'agence Reuters, le PNF s'est refusé à tout commentaire. L'hebdomadaire ajoute que les enquêteurs ont entrepris de dresser la liste de tous les clients de la société de conseil de François Fillon, et qu'ils le soupçonnent d'avoir sous-estimé sa demeure dans la Sarthe.