Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François Fillon très offensif pour sa rentrée politique en Sarthe

mercredi 27 août 2014 à 20:35 Par Géraldine Houdayer, France Bleu Maine

François Fillon a réuni ses partisans à Rouez-en-Champagne ce mercredi, pour la rentrée de son courant politique, Force Républicaine. L'ancien premier ministre sarthois fustige le gouvernement Hollande : Pour lui, c'est "27 mois pour rien à la tête du pays."

Rentrée musclée en Sarthe pour François Fillon
Rentrée musclée en Sarthe pour François Fillon © Radio France

Pour sa rentrée politique, François Fillon a réuni ses partisans à l'abbaye de Rouez-en-Champagne, près de Sillé-le-Guillaume, ce mercredi 27 août.  L'ancien premier ministre sarthois a tenu un discours très musclé contre le gouvernement de François Hollande. Pour lui, la France est dans une situation d'urgence, et le gouvernement aggrave les handicaps du pays. Il n'est pas plus tendre avec le remaniement ministériel :"La majorité se disloque sous le rgard médusé des Français , qui ne comprennent rien aux zigzags idéologiques et économiques du gouvernement".

Pour sa rentrée, François Fillon offensif contre la majorité

"La dissolution devient plausible. Mais non à une cohabitatio" François Fillon 

Autour de lui, 250 responsables de Force républicaine, son courant à l'UMP. Eric Ciotti, Valérie Pécresse, Bruno Le Maire , Luc Chatel, Pierre Lellouche, Hervé Mariton ou encore Dominique Bussereau étaient présents. Pour François Fillon, "Une dissolution de l'assemblée nationale devient plausible" , mais il a martelé son opposition à toute cohabitation . Pour lui, la meilleure solution, c'est de "retourner devant le peuple".

L'UMP divisée en France... et en Sarthe

François Fillon a aussi appelé à l'unité de son parti. Un appel qui résonne particulièrement en Sarthe, où l'UMP est divisée, avec deux listes à droite pour les sénatoriales de septembre. Celle de Louis-Jean de Nicolaÿ, le maire du Lude, adoubée par l'UMP nationale... Et celle de Jean-Pierre Vogel, le maire de Bonnétable, qui a refusé de se retirer. Les partisans de la liste de Louis Jean de Nicolay lancent une pétition pour demander le retrait de la liste Vogel.

L'UMP divisée aussi en Sarthe

Jean-Marie Geveaux, le président du Conseil Général de la Sarthe, dénonce une idiotie et plaide pour le respect mutuel des deux listes. Les sénateurs seront élus le 28 septembre prochain.