Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François Fillon vainqueur de la primaire : entre déception et euphorie chez les Républicains de Dordogne

dimanche 27 novembre 2016 à 23:23 France Bleu Périgord

Après l'annonce ce dimanche de la victoire de François Fillon à la primaire à droite et du centre, les élus et militants Les Républicains de Dordogne sont divisés entre joie et amertume. Pour les déçus, les Juppéistes, il faut tout de même suivre le candidat élu.

Les militants et élus des Républicains de Dordogne attendent les résultats au bureau LR de Périgueux
Les militants et élus des Républicains de Dordogne attendent les résultats au bureau LR de Périgueux © Radio France - Antoine Balandra

Dordogne, France

D'un côté on rit, de l'autre on baisse la tête. Au bureau des Républicains de Dordogne, à Périgueux, les militants et élus LR du département étaient divisés ce dimanche après la victoire de François Fillon à la primaire. Mais les Juppéistes déçus ont tous le même discours : rester unis.

Pour les Fillonistes, c'est la victoire. Le département a largement voté pour leur candidat avec 54,54% des voix contre 45,29% pour l'adversaire Alain Juppé.

" Tout le monde est Filloniste dans le fond. C'est le De Gaulle de demain. Ce soir, c'est un plaisir immense " - Nicolas Morand Monteil, avocat

Pour un de ses premiers soutiens en Dordogne, Nicolas Morand Monteil, un avocat périgourdin, cette victoire c'est "un plaisir profond" :

Nicolas Morand Monteil : " Fillon, c'est le De Gaulle de demain "

► ► LIRE AUSSI : Primaire à droite en Dordogne : François Fillon arrive en tête

Du côté des Sarkozistes, on accepte le résultat. Le maire de Périgueux Antoine Audi a finalement voté pour François Fillon. Il ne s'était pas prononcé sur son choix final entre les deux tours.

Laurent Mossion, adjoint du maire de Périgueux Antoine Audi ont voté pour François Fillon - Radio France
Laurent Mossion, adjoint du maire de Périgueux Antoine Audi ont voté pour François Fillon © Radio France - Antoine Balandra

►► LIRE AUSSI : Dordogne : qui soutient qui au second tour de la primaire à droite ?

Le rassemblement prime

Pour les Juppéistes, la victoire de François Fillon a un goût amer. Le maire de Ribérac, Patrice Favard reconnait être déçu par les résultats et c'est "sans états d'âme" qu'il soutiendra l'ancien premier ministre dans sa course à la présidentielle. Dans sa commune, François Fillon est arrivé en tête avec 55,6 % des voix contre 44,4 pour Alain Juppé, le candidat qu'il soutient depuis le début.

Jean-Jacques de Peretti représentant numéro 1 d'Alain Juppé n'a pas pu s'exprimer pour le moment. Le maire de Sarlat était à Paris avec le maire de Bordeaux pour l'annonce des résultats. C'est Christophe Rousseau, élu du Bergeracois et aussi représentant du candidat perdant qui a exprimé sa déception ce dimanche à Périgueux :

Dominique Rousseau, représentant de Juppé en Dordogne : " il faut faire barrage au FN "

" On fait tous partie de la même famille mais ce soir on a perdu sur nos idées " - Christophe Rousseau, un des représentants de Juppé en Dordogne

Au bureau des Républicains, les perdants font face ce dimanche. Ils appellent tous au rassemblement pour avril prochain. Pour Jérôme Peyrat, maire de la Roque Gageac, Juppéiste et ancien soutien de Nathalie Koscuisco-Morizet "il ne faut pas bouder le plaisir" .

" Il faut reconnaitre la belle victoire de François Fillon et surtout les presque 10% de participation " - Jérôme Peyrat, Juppéiste, ancien soutien de NKM.

Les élus et militants Les Républicains de Dordogne, le regard fixés sur le tableau des résultats - Radio France
Les élus et militants Les Républicains de Dordogne, le regard fixés sur le tableau des résultats © Radio France - Antoine Balandra

A demi-mot, Dominique Bousquet, le président des Républicains en Dordogne, qui n'a jamais voulu dire qui il soutenait, a confié vouloir que François Fillon adapte son programme.

" François Fillon doit rendre son programme moins dur et plus réaliste " - Dominique Bousquet, le président des Républicains de Dordogne

Le patron juppéiste des Républicains de Dordogne tient tout de même à rappeler le premier objectif : gagner la présidentielle. La ligne de conduite à avoir est maintenant celle du rassembleur.

Au bureau LR de Dordogne " il faut être rassembleur "