Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François Grosdidier candidat à la mairie de Metz en 2020

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Le sénateur LR François Grosdidier, ancien maire de Woippy, est candidat pour les élections municipales de 2020 à Metz. Il l'a annoncé, ce vendredi, auprès de sa colistière centriste Nathalie Colin-Oesterlé.

François Grosdidier est candidat à la mairie de Metz
François Grosdidier est candidat à la mairie de Metz © Radio France - magali fichter

Metz, France

"Je peux être utile pour Metz". C'est en ces mots que le sénateur LR François Grosdidier, ancien maire de Woippy, a déclaré, ce vendredi, sa candidature à la mairie de Metz, au Grenier de Chèvremont, sur la colline Sainte-Croix "qui l'a vu naître", auprès de sa colistière, la conseillère municipale centriste Nathalie Colin-Oesterlé, qui est également candidate aux élections européennes. Sa liste, dont il n'a pas dévoilé tous les noms, devrait dénombrer de nombreuses personnalités civiles.

Il faut pousser la ville vers le haut." - François Grosdidier

Si François Grosdidier reconnaît des réussites à Dominique Gros, comme le Mettis, l'obtention du statut de métropole ou encore l'animation du centre-ville, pour lui, "Metz est à la croisée des chemins, il faut pousser la ville vers le haut, pour un rattrapage universitaire, pour le développement économique, pour que Metz redevienne un carrefour européen des transports. Mais il faut aussi s'intéresser aux problèmes de sécurité, de qualité de vie, de propreté, des Messins."

Une droite toujours divisée ?

On le sait, d'autres à droite ont des ambitions municipales, même si ils n'ont pas forcément fait acte de candidature pour l'instant. Alors, la droite messine va-t-elle rester divisée ? N'aurait-il pas fallu rassembler avant de se déclarer ? "Je n'ai fait que ça, martèle François Grosdidier. Ma liste rassemble LR, les centristes, la majorité des élus de l'opposition. C'est un premier pas, il était nécessaire. Mais on n'empêche jamais des initiatives individuelles. Cela dit, ma porte reste ouverte."