Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François Hollande en Côte-d'Or pour promouvoir l'économie sociale et solidaire et dédicacer son livre à Semur-en-Auxois

vendredi 23 novembre 2018 à 17:01 Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne

L'ancien président de la République a un agenda très chargé. A Semur-en-Auxois ce samedi 24 novembre 2018 pour la dédicace de son livre il était à Dijon ce vendredi en tant que président d'une fondation qui promeut l'économie sociale et solidaire. Il a aussi visité un lycée et animé une table ronde.

François Hollande a visité l'épicerie sociale et solidaire "Le Coeur Dijonnais". A l'issue de cette visite il s'est aux côtés de François Rebsamen il s'est vu remettre un sweat-shirt portant son nom.
François Hollande a visité l'épicerie sociale et solidaire "Le Coeur Dijonnais". A l'issue de cette visite il s'est aux côtés de François Rebsamen il s'est vu remettre un sweat-shirt portant son nom. © Radio France - Thomas Nougaillon

Dijon, France

Comme il le fait depuis plusieurs mois, l'ancien Président de la République est à Semur-en-Auxois (Côte-d'Or) ce samedi pour dédicacer son livre "Les leçons du pouvoir". Mais ce vendredi c'est à Dijon que François Hollande a fait escale, invité d'honneur de la "Fête de la Rose" du Parti Socialiste de Côte-d'Or. Un peu plus tôt dans la journée, ce vendredi, François Hollande a animé une table ronde sur l'Économie Sociale et Solidaire aux côtés de son ami François Rebsamen, maire PS de Dijon. C'est dans le cadre des "Journées de l’économie autrement" d'Alternatives économiques, ce magazine spécialisé dans l'économie, dont le siège social est basé à Quetigny.

Un retour en politique ? "Je ne suis pas là pour ça"

En matinée ce retraité -décidément très actif- a visité une épicerie sociale solidaire, "le Cœur Dijonnais", en zone industrielle Cap-Nord. François Hollande pour qui la politique n'est jamais très loin. Même s'il s'en défend, puisque officiellement, il est venu en tant que président de sa fondation "La France qui s'engage". 

"_Je suis président d'une fondation, je viens à ce titre là_, c'est ce qui m'intéresse, savoir comment on peut susciter des innovations, les soutenir, les valoriser et bien sûr dans le contexte que vous connaissez, politique, économique mais je ne me mêle pas de ça aujourd'hui. J'essaie de voir comment on peut réagir" a t-il commenté. 

François Hollande au sujet de sa venue à Dijon

François Hollande et François Rebsamen ce vendredi matin en visite à l'épicerie "le coeur Dijonnais" - Radio France
François Hollande et François Rebsamen ce vendredi matin en visite à l'épicerie "le coeur Dijonnais" © Radio France - Thomas Nougaillon

Sur les gilets jaunes, "il faut une grande concertation avec les syndicats"

François Hollande a profité de son passage à Dijon pour toucher un mot de l'actualité de ce samedi, à savoir, la manifestation parisienne des "Gilets Jaunes". Il évoque ce mouvement de colère et ne peut s'empêcher de donner, avec délectation, quelques conseils à Emmanuel Macron. "C'est un mouvement qui dure déjà depuis plusieurs jours, à un moment il faut trouver les réponses, je pense que la meilleure c'est de faire une grande concertation avec les syndicats, les organisations professionnelles, avec les élus et les associations d'environnement pour qu'on trouve un débouché. Il faut toujours qu'il y ait un débouché.

"C'est nous qui avons proposé la taxe carbone mais l'actuel gouvernement a amplifié les taxes qui étaient prévues"

Sur les Gilets Jaunes: François Hollande prône l'ouverture de négociations avec les syndicats pour sortir de la crise actuelle

C'est son gouvernement qui à l'époque avait pourtant acté le principe de cette taxe carbone tant décriée aujourd'hui. "C'est notre gouvernement qui avait proposé -et le Parlement l'avait suivit- qu'il y ait une augmentation régulière du prix de l'énergie compte tenu de la lutte que nous devons mener contre le réchauffement climatique. Mais l'actuel gouvernement -et le Parlement avec une nouvelle majorité- a amplifié les taxes qui étaient prévu" tacle François Hollande. 

"Oui c'est mon gouvernement qui a lancé la taxe carbone mais le gouvernement actuel est allé bien plus loin que prévu dans les taxations"

François Hollande a discuté avec le personnel de l'épicerie, il a même pris un petit papier tendue par une bénéficiaire - Radio France
François Hollande a discuté avec le personnel de l'épicerie, il a même pris un petit papier tendue par une bénéficiaire © Radio France - Thomas Nougaillon

"Nicolas Hulot avait fait des propositions, visiblement elles n'ont pas été suivies"

L'ancien Président poursuit : "c'est en sortant de cette trajectoire qu'il y a eu cette difficulté de compréhension de nos compatriotes. Surtout qu'il n'y a pas eu de compensations en terme de justice sociale." Faisant référence à l'ancien ministre de l'écologie fraîchement démissionnaire, François Hollande enfonce le clou au micro de France Bleu Bourgogne: "j'ai compris que Nicolas Hulot avait fait des propositions, visiblement elles n'ont pas été suivies"

En dédicace à Semur-en-Auxois

Outre sa visite au sein de cette épicerie sociale et solidaire de Dijon, ce vendredi après-midi, l’ancien président de la République, s'est aussi rendu au collège Roland-Dorgelès de Longvic pour échanger avec des élèves sur la Ve République. Ce samedi François Hollande est donc à Semur-en-Auxois, en partenariat avec la libraire Semuroise, "L'Écritoire" il est attendu au restaurant-chambre d'hôte "La Fontaignotte", rue de la Fontaignotte. Il dédicacera son livre de 10H00 à 12H45.  

Les bénéficiaires de l'épicerie solidaire espère le retour de François Hollande, reportage