Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

François Hollande en visite à Montpellier pour évoquer la jeunesse

-
Par , France Bleu Hérault

François Hollande passe ce jeudi à Montpellier. L'ancien Président de la République rencontre les élèves du collège Simone Veil pour évoquer les institutions et la laïcité avant les étudiants de la faculté de droit et l'association Uni'sons dans le quartier des Hauts de Massane.

Joël Planes, principal du collège Simone Veil, Michaël Delafosse, maire de Montpellier et François Hollande, ancien chef de l'Etat
Joël Planes, principal du collège Simone Veil, Michaël Delafosse, maire de Montpellier et François Hollande, ancien chef de l'Etat © Radio France - Claire Moutarde

François Hollande aura passé la journée de ce jeudi à Montpellier, suivi pas à pas par le maire de la ville, Michaël Delafosse. Une visite sur le thème de la jeunesse avec une matinée passée au collège Simone Veil et une après-midi avec les étudiants de la faculté de droit et les membres de l'association Uni'sons dans le quartier des hauts de massane.

Pas d'annonce de candidature pour 2022 mais un témoignage d'ancien chef de l'Etat

Pas d'annonce de candidature pour la présidentielle de 2022, "je suis là pour donner le témoignage d'un ancien président".  Le collège Simone Veil n'a pas été choisi au hasard. Il est le symbole de la politique menée par Najat Vallaud Belkacem, ministre de l'Education Nationale sous le quinquennat Hollande pour plus de mixité sociale. Elle s'était d'ailleurs rendue sur place en 2016, le collège Las Cazes avait alors été renommé Simone Veil. Aujourd'hui, François Hollande s'est dit "très impressionné par tout ce qui vous est proposé ici, dans le sport, la culture, les institutions, les sciences pour vous faire  découvrir des activités, pour vous faire réussir". Comme un rappel à ce que sa politique, en tant que président avait eu de bon "même si les effets de la politique qu'on met en place en tant que président ne sont visibles que beaucoup plus tard".

Un échange autour de la laïcité, du vote et de la sélection de Karim Benzema.

La rencontre commence par une brève revue des troupes des filières d'excellence que propose désormais le collège, section rugby, section internationale américaine, les cadets de la défense entre autres avant une heure d'échanges autour de questions préparées par le professeur d'histoire-géographie Thibaut Lemoine et ses élèves. Il sera question de la fonction d'un Président de la République, des institutions, de la laïcité, de la guerre d'Algérie, du droit de vote et ... de la sélection de Karim Benzema dans l'équipe de France, "c'est bien qu'il y ait des questions spontanées aussi" se réjouit François Hollande qui se prête volontiers au jeu. Il faut dire qu'il est là pour ça, "c'est utile, moi je ne suis pas là pour délivrer des connaissances, c'est le travail de leurs enseignants, je suis là pour transmettre mon expérience d'ancien président et leur montrer que la démocratie, le vote, l'engagement ne sont pas simplement des mots mais des réalités qui peuvent changer le cours de leur propre vie."

Une rencontre qui permet un apprentissage plus concret de l'histoire.

Thibaut Lemoine, le professeur d'histoire-géographie est "ravi pour mes élèves, c'est une occasion unique de voir en chair et en os quelqu'un qui a exercé le pouvoir. Cela permet de rendre les apprentissages plus concret et de répondre à un certain nombre de questions pour lesquelles nous avons nous-mêmes enseignants parfois des difficultés à répondre, comme la question de la laïcité par exemple. Et je pense que la parole de Mr Hollande porte un peu plus que la nôtre". 

Je veux être président de la République et faire des lois pour que tout le monde trouve son bonheur - Bilal, élève de 3ème

Même satisfaction pour les élèves, pour Tom "ça apporte une meilleure visibilité et une meilleure image du collège", Amira ajoute "ça fait plaisir qu'on nous donne un peu d'importance, ça nous la parole sur certains sujets comme la laïcité et la guerre d'Algérie". Bilal lui ressort très enthousiaste de cette rencontre "ça m'ouvre de nouvelles portes, un nouveau monde quand il a parlé de politique, ça m'a plu. Je vais essayer d'ouvrir d'entrer en politique pour être maire ou député, ou pourquoi pas président de la République pour faire des lois pour que tout le monde trouve son bonheur. C'est un avenir ambitieux !" 

François Hollande, plus politique, salue le modèle montpelliérain

Impossible de ne pas voir dans cette visite sa dimension politique. Michaël Delafosse semble bien courtisé, après Anne Hidalgo, maire de Paris, en visite à Montpellier mardi dernier, François Hollande est la deuxième personnalité politique de premier ordre à faire le déplacement. L'ancien chef de l'Etat se défend de venir faire campagne à quelques semaines des élections départementales et régionales mais il salue "le modèle montpelliérain, héraultais et occitan" refusant malgré tout de parler de laboratoire. Le message est clair, la gauche devrait s'inspirer de ce qui se passe en Occitanie, "une force s'est imposée et le rassemblement s'est fait. L'exemple de Montpellier et de l'Hérault doivent être vus comme une manière de faire de la politique au plan national. Il faut également ne pas hésiter à dire ce que l'on pense des sujets les plus importants, comme l'a fait Michaël pour la laïcité. On dit ce que peut être une politique écologique, réaliste, de gauche et de justice sociale".

François Hollande en visite au collège Simone Veil à Montpellier
François Hollande en visite au collège Simone Veil à Montpellier © Radio France - Claire Moutarde

François Hollande salue le modèle montpelliérain

Un échange d'une heure avec les élèves du collège Simone Veil à Montpellier

Une heure d'échanges entre François Hollande et des élèves du collège Simone Veil à Montpellier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess