Politique

François Hollande à Calais : "Nous allons engager le démantètement complet et définitif" de la Jungle

Par Eric Turpin, France Bleu Nord et France Bleu lundi 26 septembre 2016 à 9:26 Mis à jour le lundi 26 septembre 2016 à 14:52

François Hollande en visite à Calais
François Hollande en visite à Calais © Maxppp - Jean Pierre BRUNET

François Hollande est arrivé ce lundi matin vers 8h15 à Calais. C'est la première fois qu'il se rend sur place alors que le climat est tendu autour de l'accueil des migrants. "Nous devons démanteler complètement, définitivement le camp", a déclaré le président de la République.

François Hollande est arrivé lundi matin à Calais alors que le climat est tendu autour de la présence des migrants. C'est la première fois que le président de la République se rend sur place alors que le climat est de plus en plus tendu autour de la présence des migrants dans la Jungle de Calais.

"Nous allons engager le démantèlement complet et définitif " de la Jungle, a déclaré François Hollande quelques minutes après son arrivée à Calais, précisant que ce démantèlement interviendrait "d'ici la fin de l'année".

Dans cette tâche, "le gouvernement ira jusqu'au bout", a ajouté le chef de l'Etat devant les forces de l'ordre et en prenant, "autant qu'il est possible, une distance par rapport à des instrumentalisations ou des polémiques qui d'ailleurs tournent le dos aux principes des valeurs de la République".

Les Britanniques doivent "prendre leur part"

François Hollande a aussi demandé lundi aux Britanniques de "prendre leur part dans l'effort humanitaire que la France accomplit" pour évacuer le camp de plus de 7.000 réfugiés désireux pour la plupart de rejoindre le Royaume-Uni.

"Ce n'est pas parce que le Royaume-Uni a pris une décision souveraine qu'il est dégagé de ses obligations par rapport à la France", a précisé le président de la République, allusion au Brexit et aux accords du Touquet signés en 2003 qui situent la frontière britannique en France.

Pas de visite de la Jungle de Calais

Outre les gendarmes et les policiers, le président de la République a aussi rencontré lundi les élus, des chefs d'entreprises et des responsables d'associations. Mais il ne s'est pas rendu dans la Jungle de Calais.

En visite à Calais, François Hollande participe à une table ronde avec des élus, des chefs d'entreprise et acteurs associatifs - Maxppp
En visite à Calais, François Hollande participe à une table ronde avec des élus, des chefs d'entreprise et acteurs associatifs © Maxppp - Jean Pierre Brunet

Après avoir posé la première pierre de l'extension du port de Calais, François Hollande a annoncé que le fonds d'aide de 2 millions d'euros créé début septembre pour les entreprises en difficulté serait doublé.

François Hollande a précisé qu'il reviendrait à Calais avec le gouvernement après le démantèlement de la Jungle.

François Hollande a posé la première pierre de l'extension du port de Calais - Maxppp
François Hollande a posé la première pierre de l'extension du port de Calais © Maxppp - Thibault Vandermersch

Partager sur :