Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François Hollande en Dordogne annonce 3.000 réservistes opérationnels supplémentaires d'ici fin juillet

mercredi 20 juillet 2016 à 11:24 Par Oanna Favennec, France Bleu Gironde, France Bleu Périgord et France Bleu

Le chef de l'Etat a annoncé ce mercredi matin vouloir mobiliser 3.000 réservistes supplémentaires d'ici fin juillet, portant leur nombre sur le terrain à 15.000. François Hollande était en visite au centre national d'entraînement des forces de gendarmerie de St-Astier, en Dordogne.

François Hollande devant un stand de tir.
François Hollande devant un stand de tir. - Crédit : Préfecture de la Dordogne

"Nous avons à présent une garde nationale", a affirmé ce mercredi matin François Hollande,  en visite au centre national d'entraînement des forces de gendarmerie de St Astier, en Dordogne. "D'ores et déjà, 12.000 réservistes opérationnels de gendarmerie et de police sont disponibles, et j'ai décidé de monter ce chiffre à 15.000 d'ici la fin de ce mois. Les préfets pourront ainsi puiser dans cette ressource pour assurer la sécurité des différents événements de l'été dans chaque département", a-t-il expliqué.

Germinal Peiro aux côtés de François Hollande - Aucun(e)
Germinal Peiro aux côtés de François Hollande - Conseil départemental

Ce mercredi matin, le président de la République a également rendu hommage aux trois soldats tués en Lybie. Leur décès, survenu ce dimanche, a été confirmé ce mercredi matin par le ministère de la Défense.

Revue des troupes et Marseillaise

Un peu après dix heures ce mercredi matin, François Hollande a été accueilli par la Marseillaise et plusieurs dizaines de gendarmes en rangs serrés dans la cour du centre d'entraînement de St Astier. Le chef de l'Etat a ensuite discuté avec des réservistes, puis assisté à différents exercices.

Au lendemain de l'attentat de Nice, le gouvernement avait appelé les Français à rejoindre la police ou la gendarmerie. Le chef de l'Etat avait évoqué la création d'une garde nationale constituée de réservistes au lendemain des attentats de novembre dernier, lors de son discours devant le Congrès de Versailles, le 16 novembre.

►►► LIRE AUSSI | L'attentat de Nice renforce les convictions des futurs réservistes en formation à Saint-Astier