Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

François Hollande participera à l'hommage corrézien à Jacques Chirac prévu ce samedi à Sarran

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu, France Bleu Creuse

Ce samedi a lieu une "journée du souvenir et de l'amitié à la mémoire de Jacques Chirac", au musée de Sarran. Plusieurs personnalités seront là, parmi lesquelles l'ancien Président François Hollande, devenu au fil du temps très proche de Jacques Chirac, pourtant adversaire politique au départ.

François Hollande et Jacques Chirac, à Paris, en novembre 2014
François Hollande et Jacques Chirac, à Paris, en novembre 2014 © Maxppp - Patrick Kovarik

C'est l'heure de l'ultime hommage à Jacques Chirac, et ce sera en Corrèze. Ce samedi aura lieu une "journée du souvenir et de l'amitié à la mémoire de Jacques Chirac", organisée conjointement par le Conseil départemental et la famille de l'ancien Président décédé le 26 septembre dernier.  Elle commencera le matin à 9 heures par une cérémonie privée sur la tombe familiale au cimetière de Sainte-Féréole. Puis à partir de midi tous les Corréziens sont invités au musée du Président à Sarran où la famille sera présente, aux côtés de plusieurs personnalités, dont François Hollande.

Les deux anciens Présidents étaient devenus très proches et avaient beaucoup de points communs, à commencer évidemment par la Corrèze, la terre de leur vie. Une terre sur laquelle ils furent d'abord adversaires politiques, lorsque François Hollande s'y présenta pour la première fois, dans les années 80, venant défier un Jacques Chirac déjà solidement installé et qui dira alors de son jeune concurrent qu'il était "moins connu que le labrador de Mitterrand"...

Cela semblait donc mal parti entre les deux hommes, et pourtant, au fil des ans, ils vont développer des rapports très cordiaux, à la faveur d'un parcours politique d'une stupéfiante similarité. Tous deux ont été des élus locaux en Corrèze, puis Président du Conseil Général, puis Député, et en même temps patrons d'une grande formation politique, le RPR pour l'un, le PS pour l'autre, avant d'accéder à la fonction suprême.

En juin 2011, les deux hommes sont au Musée de Sarran, et Jacques Chirac lâche cette petite phrase, captée par une caméra et restée célèbre: "Je peux dire que je voterai Hollande"... "Humour corrézien" dira-t-on à l'époque. Mais en fait les deux hommes s'apprécient réellement. Dans ses mémoires, Jacques Chirac parle de François Hollande comme d'un "véritable homme d'Etat".

A la même époque, dans la presse, il dit de celui qui est alors Premier Secrétaire du PS que c'est un "homme capable et ambitieux, et ambitieux parce que capable". François Hollande, à l'époque, en est presque gêné sur France Bleu Limousin : "Je ne vais pas commenter des propos agréables de Jacques Chirac, cela aurait un côté immodeste", avait-il dit, "mais ce que je sais, c'est que j'ai toujours eu du respect pour la personne, pour l'homme politique et ses valeurs. On est de gauche ou on est de droite, mais nous avons un patrimoine commun" disait celui qui allait à son tour devenir Président en 2012.

Au point qu'une fois élu Président, François Hollande rendra une discrète visite à Jacques Chirac au Château de Bity, en juillet 2012. Une visite amicale, pas politique.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess