Politique

Les amis corréziens de François Hollande disent leur désarroi après le renoncement du Président à se représenter

Par Philippe Graziani, France Bleu Limousin vendredi 2 décembre 2016 à 0:35

Roger Chassagnard, à droite, aux côtés de François Hollande, lors du 1er tour des législatives de 2012
Roger Chassagnard, à droite, aux côtés de François Hollande, lors du 1er tour des législatives de 2012 © Maxppp - Agnès Gaudin

Les amis corréziens Roger Chassagnard et Jean-Emile Ventéjoux connaissent François Hollande depuis très longtemps. Ils pensaient l'un et l'autre que le Président de la République devait se représenter. Ils sont déçus voire émus, presque à en pleurer de sa décision de ne pas briguer de second mandat.

Roger Chassagnard est maire socialiste de Laguenne, conseiller départemental du canton. Il connaît François Hollande depuis 1981. Leur amitié n'a jamais connu d'ombre. Il n'a appris la décision du président qu'en le regardant à la télé ce jeudi soir. Il est certain que c'est une décision "mûrement réfléchie". Mais il la regrette beaucoup.

Roger Chassagnard dit sa déception après la décision de François Hollande, son ami.

Jean-Emile Ventéjoux : "Je l'aime toujours".

Jean-Emile Ventéjoux a connu lui François Hollande lors de son arrivée à Tulle. Il a tout de suite aimé l'homme. Et il a noué une solide amitié avec lui. Jean-Emile Ventéjoux est l'un des derniers agriculteurs de Tulle, il fait du maraîchage. Il raconte que François Hollande ne ratait jamais une occasion de venir le voir à son étal sur le marché de Tulle. Et il ne comprend pas sa décision de ne pas se représenter. Ses yeux rougissent même quand il le dit.

Jean-Emile Ventéjoux a été très ému lorsqu'il a appris la décision de François Hollande

Partager sur :