Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

François Hollande sur les violences à Gaza : "Il y a péril pour la région", Donald Trump responsable

mardi 15 mai 2018 à 8:44 Par Olivier Uguen, France Bleu Périgord et France Bleu

Invité de France Bleu Périgord ce mardi matin, l'ancien président de la République estime qu'"il y a à craindre" de la nouvelle flambée de violences en cours depuis lundi à la frontière de la bande de Gaza. "Nous devons dénoncer cette répression" d'Israël.

L'ancien président de la république François Hollande est ce mardi en dédicace à Périgueux pour la sortie de son dernier ouvrage
L'ancien président de la république François Hollande est ce mardi en dédicace à Périgueux pour la sortie de son dernier ouvrage © Maxppp -

Attendu dans l'après-midi à Périgueux où il dédicacera son livre "Les leçons du pouvoir", François Hollande était l'invité de France Bleu Périgord ce mardi matin. Il a réagi aux violences en cours depuis lundi à la frontière de la bande de Gaza, où des soldats israéliens ont tué 59 Palestiniens qui manifestaient contre l'inauguration de l'ambassade américaine à Jérusalem. 

Pour François Hollande, "il y a à craindre" de cette nouvelle flambée de violence. "Il y a un processus que Donald Trump a produit à travers sa décision de transférer l'ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem et parallèlement de dénoncer l'accord sur le nucléaire iranien. Les deux décisions se conjuguent pour créer une tension. Sur les territoires palestiniens, notamment la bande de Gaza, la répression qui s'est installée, notamment le nombre de morts, laisse penser qu'il y aura d'autres manifestations", a-t-il estimé au micro de Valérie Dejean.

"Il y a péril pour la région et il y a nécessité pour les Européens et en particulier pour la France de rappeler ce que nos règles internationales ont fixé, notamment sur le statut pour Jérusalem (...). Nous devons dénoncer cette répression" d'Israël.

Grève SNCF : "la négociation et le dialogue" préférables "au passage en force"

L'ancien président de la République a également évoqué le conflit à la SNCF. Interrogé pour savoir s'il était prêt à rencontrer les cheminots à l'occasion de son passage à Périgueux ce mardi après-midi, François Hollande a assuré : "Je viens pour évoquer un livre (...). Je ne suis pas dans la vie politique et encore moins dans la vie sociale, mais si une délégation veut me rencontrer, comme d'ailleurs toute autre, j'y suis tout à fait prêt. Je ne peux pas apporter des solutions, ce n'est plus mon rôle mais je peux écouter".

"Si je dois formuler un conseil, je l'ai déjà donné, c'est que la négociation et le dialogue sont préférables au passage en force".

François Hollande dédicace son livre "Les leçons du pouvoir" à la librairie Marbot de Périgueux ce mardi 15 mai entre 16h et 18h.