Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

François Rebsamen : " Plus bas sera le Front National, mieux je me porterai"

-
Par , France Bleu Bourgogne
Dijon, France

Le mardi 2 mai à Dijon, François Rebsamen et Bernard Cazeneuve animent une réunion publique pour soutenir Emmanuel Macron. Le maire socialiste de Dijon prône un sursaut républicain au second tour de la présidentielle. François Rebsamen était ce vendredi l'invité de France Bleu Bourgogne.

François Rebsamen le maire de Dijon invité de France Bleu Bourgogne
François Rebsamen le maire de Dijon invité de France Bleu Bourgogne © Radio France - Stéphane Parry

François Rebsamen, est-ce vous qui avez pris la décision d'organiser une réunion de soutien à Emmanuel Macron ?

Oui, c'est moi. Je me suis fixé comme objectif d'inviter le premier ministre à Dijon. Bernard Cazeneuve m'a dit oui. Il vient. On est en phase. Moi je veux que la Côte-d'Or soit le département en Bourgogne qui donne le plus de voix à Emmanuel Macron. Plus bas sera le Front National, mieux je me porterai. Et mieux les démocrates se porteront. Ceux qui chez Macron sont mécontents à cause de petits calculs politiciens, je les ignore. Ceux qui à droite ne prennent pas position, je les invite à le faire. A Dijon, le parti socialiste fait campagne pour qu'Emmanuel Macron fasse le meilleur score possible.

Je voterai Macron. Je n'ai pas, comme certains, des pudeurs de gazelle

C'est une réunion publique contre le Front national ou une réunion pour soutenir Emmanuel Macron?

Quand on est contre le Front National, il n'y a pas 36 solutions. La solution, c'est le vote Macron. Certains ont peut-être quelques pudeurs de gazelle, moi je n'en est pas, le premier ministre n'en a pas. Moi je vote Macron. C'est le meilleur moyen de lutter contre le Front National. Et j'explique pourquoi. J'explique en quoi ce parti représente pour les plus modestes un danger. Ce sont eux qui seront les premiers visés par un repli sur soi. Il faut expliquer, convaincre. C'est ça la politique. Rien n'est acquis. Un vote n'est jamais gagné à l'avance. Un vote, il faut le conquérir.

Je n'accepte pas de faire des fonctionnaires, les boucs émissaires de la situation du pays

François Rebsamen, êtes-vous d'accord avec le programme d'Emmanuel Macron?

J'ai écrit un texte avec tous les points de convergences. Elles sont nombreuses. Notamment sur le travail. Aujourd'hui, il faut des droits et des devoirs. Je l'avais dit lorsque j'étais ministre du travail. En revanche, je n'accepte pas de faire des fonctionnaires les boucs émissaires de la situation de notre pays. J'ai aussi des points de divergences avec le programme d'Emmanuel Macron. Mais c'est ça la démocratie. Emmanuel Macron est un démocrate. Je serai très heureux de voir Emmanuel Macron investi président de la République le 7 mai.

En cas de victoire d'Emmanuel Macron, est-ce que vous espérez une place dans son gouvernement?

Ça ne m'a pas traversé l'esprit une demi-seconde. Je suis le président de Dijon et depuis aujourd'hui (jeudi NDLR) de la métropole dijonnaise. Je fais mon devoir de citoyen. J'alerte la population. Bougeons nous. Il faut qu'Emmanuel Macron fasse le meilleur score possible contre celle qui occupe une place à part dans la démocratie française.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess