Politique

François Rochebloine reste président de l'UDI dans la Loire

Par Sandrine Morin, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 29 avril 2015 à 19:07

Jean-Christophe Lagarde

C'est la mise au point du président national du parti centriste, Jean-Christophe Lagarde. Il répond à la motion d'une partie des membres de l'UDI de la Loire qui demande le départ de leur président François Rochebloine.

François Rochebloine a été élu à tête du centre ligérien au printemps  2013. Et Jean-Christophe Lagarde, le leader de l’UDI, est très clair : François Rochebloine reste le patron comme prévu jusqu'au printemps 2016 . Peu importe ce qu'en pensent les troupes.  Et pourtant les reproches qui lui sont adressés sont nombreux au sein du texte : " Aucune vie de parti, pas de réunion de la convention ni du conseil départemental, aucun temps de réflexions politique et stratégique" Les signataires reprochent surtout au président ligérien la position de l'UDI qui n'a pas encouragé l'union avec l'UMP lors des municipales et plus récemment lors des départementales.

En ligne de mire : les élections régionales

Et si la motion est signée maintenant, c'est aussi que les régionales approchent.  Et c'est François Rochebloine qui sera le patron pendant, et surtout avant les régionales. Et c'est sans doute ce qui déplaît le plus aux centristes signataires de la motion. Parce que François Rochebloine ne s'entend pas du tout avec Laurent Wauquiez qui va conduire la liste UMP pour la région Rhône-Alpes Auvergne. On imagine même mal le Ligérien soutenir pour le maire du Puy-en-Velay en décembre prochain. Le dialogue pour une liste d'union lors de ces régionales risque donc d'être très compliquée.  Et pourtant un des leaders du centre ligérien, Gilles Artigues, signataire de la motion, est un fervent partisan de ce dialogue. Il sait qu'il est le premier adjoint de la mairie de Saint-Étienne parce qu'il a fait union avec l'UMP, et que c'est la seule chance de son parti de faire la même chose à la Région et pour pourquoi pas d’y siéger.  Le premier adjoint de la mairie de Saint-Étienne, vice-président de l'UDI de la Loire, insiste : il n'est pas le porte-parole ni l'instigateur de cette motion. Juste un signataire. Mais pour Gilles Artigues, ça n'a rien à voir avec les régionales qui se préparent.

 

Motion UDI SON

 

 

François Rochebloine, député UDI de la Loire - Radio France
François Rochebloine, député UDI de la Loire © Radio France