Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Les élections européennes 2019

François-Xavier Bellamy en Moselle pour "retrouver l'esprit" de Robert Schuman

vendredi 1 mars 2019 à 14:55 Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord

En visite en Moselle ce vendredi, François-Xavier Bellamy, qui mène la liste européenne du parti Les Républicains, est passé par la maison de Robert Schuman près de Metz.

François-Xavier Bellamy (au centre), tête de liste LR aux élections européennes 2019 en visite à la maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles (Moselle)
François-Xavier Bellamy (au centre), tête de liste LR aux élections européennes 2019 en visite à la maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles (Moselle) © Radio France - Clément Lhuillier

Moselle, France

C'est un passage obligé pour un candidat tête de liste aux prochaines élections européennes (26 mai 2019) de passage en Moselle : la visite de la maison de Robert Schuman à Scy-Chazelles, près de Metz. 

Avant plusieurs rencontres avec des agriculteurs, entrepreneurs et militants dans le pays thionvillois, François-Xavier Bellamy, tête de liste du parti Les Républicains, est venu sur les traces de celui qui est considéré comme l'un des "pères fondateurs" de l'Europe au sortir de la Seconde Guerre Mondiale. 

Accompagné de quelques élus LR de Moselle, comme le sénateur François Grosdidier et le député Fabien Di Filippo, François-Xavier Bellamy  a pu visiter la demeure de Robert Schuman, son jardin, ainsi que l'espace muséographique consacré à son oeuvre en faveur de la construction européenne. 

Nouveaux défis

"C'est très émouvant" a commenté le candidat, également professeur de philosophie et élu à la mairie de Versailles, pour qui le message de Robert Schuman reste plus que jamais d'actualité. Dans un contexte de défiance lié au Bréxit et à la montée des populisme européens, il est temps selon lui de "redonner son sens" au projet européen. 

On le voit dans ce territoire transfrontalier qu'est la Moselle : l'Europe est une réalité très concrète et incarnée

Pour François-Xavier Bellamy l'Europe doit s'adapter aux défis de son temps qui ne sont plus ceux de l'époque de Robert Schuman. "C'était la question du charbon et de l'acier. Aujourd'hui c'est le défi écologique, la sécurité, les menaces qui pèsent sur nous, l'équilibre économique dans la mondialisation." 

Bousculer le duel annoncer entre macronistes et lepenistes

Le jeune tête de liste (33 ans) entend offrir un autre choix aux électeurs qui attendent, selon lui, autre chose qu'un débat "entre populistes et progressistes. Les Français savent que l'Europe est nécessaire mais ils savent aussi que pour qu'elle continue, il faut pouvoir changer des éléments qui aujourd'hui ne sont plus ajustés." 

Selon un sondage EuroTrack Opinionway/Tilder diffusé jeudi 28 février, la liste LR est créditée de 14% des suffrages. La République en Marche alliée au MoDem et le Rassemblement national seraient au coude-à-coude avec 22% d'intentions de vote.