Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Françoise Hostalier (LR) persiste et signe : elle votera pour Marine le Pen au second tour

-
Par , France Bleu Nord
Hauts-de-France, France

Françoise Hostalier, ancienne députée les Républicains des Flandres, ex-secrétaire d'Etat du gouvernement Juppé en 1995, confirme qu'elle votera pour Marine le Pen au second tour de l'élection présidentielle. Dès le soir du premier tour, elle a pris cette position, qu'elle confirme à notre micro.

Françoise Hostalier
Françoise Hostalier © Maxppp - PHOTOPQR/VOIX DU NORD

Alors qu'entre "ni-ni" et front républicain pour Emmanuel Macron, les élus les Républicains ont du mal à se mettre d'accord, dans le Nord, une prise de position radicale fait grincer des dents. Celle de Françoise Hostalier. Ancienne députée LR des Flandres, responsable de la campagne de François Fillon dans le Nord pendant la campagne des primaires, et même ancienne secrétaire d'Etat du gouvernement Juppé en 1995, figure de la droite humaniste et sociale, elle votera pour Marine le Pen au second tour de la présidentielle.

Elle justifie son choix par plusieurs arguments : d'abord, elle estime qu'il faut entendre le vote de colère des citoyens. "Je me suis dit que tous ces gens qui étaient venus voter pour les extrêmes, cela représentait quelque chose de grave. Sans aucun doute, ces gens méritent d'être entendus". Ensuite, au vu de la manière "déloyale à l'égard de François Fillon dont s'est déroulée la campagne", elle dit "ne pas pouvoir, en (son) âme et conscience, voter pour Emmanuel Macron". Impossible pour elle de s'abstenir ou de voter blanc : "il faut faire un choix", estime Françoise Hostalier.

Entre la peste et le choléra, je choisis le choléra parce qu'on en guérit

Cette ancienne élue républicaine, combattante acharnée des droits de l'Homme, explique que "bien sûr, elle ne mettra pas son bulletin dans l'urne de gaieté de cœur". "Entre la peste et le choléra" ajoute-t-elle, je choisis le choléra parce qu'on en guérit, pas de la peste".

Choix tactique en vue des législatives

Autre argument avancé par Françoise Hostalier : la campagne des législatives. Elle espère notamment que l'élan de "En marche" sera brisé, pour qu'aux législatives, les Républicains obtiennent la majorité à l'assemblée nationale, et puissent gouverner. "Pendant 5 ans, on aura un gouvernement de cohabitation, et ce sont les Républicains qui feront la politique en France".

Le choix de Françoise Hostalier est bien sûr vivement critiqué dans son camp. Pour Gérald Darmanin, maire de Tourcoing, "Françoise Hostalier entache définitivement l'honneur qui lui a été fait d'avoir été ministre de la République". Le président LR de la région des Hauts de France, Xavier Bertrand, estime que "la position de Françoise Hostalier est inacceptable".

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Interview de Françoise Hostalier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess