Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Frédéric Soulier réélu à la tête d'un conseil renouvelé : à Brive, un nouveau mandat municipal est ouvert

-
Par , France Bleu Limousin

Il se succède à lui-même : Frédéric Soulier vient, sans surprise, d'être réélu maire de Brive ce mardi soir pour un deuxième mandat de six ans. Mais son équipe, elle, est en partie renouvelée tout comme les oppositions.

Frédéric Soulier est réélu pour un deuxième mandat à Brive
Frédéric Soulier est réélu pour un deuxième mandat à Brive © Radio France - Nicolas Blanzat

Il est officiellement investi pour un deuxième mandat de maire, à Brive. Frédéric Soulier, 54 ans, vient d'être été réélu ce mardi soir avec 35 voix sur 43. Soit toutes celles de la majorité alors que l'opposition a voté blanc ou s'est abstenue lors du conseil municipal d'installation tenu, salle Chadourne, dans des conditions bien particulières à cause du coronavirus.

Happy : forcément il l'est Frédéric Soulier !
Happy : forcément il l'est Frédéric Soulier ! © Radio France - Nicolas Blanzat

On a un peu cassé les codes

L'élu membre du parti Les Républicains reprend la tête d'un conseil municipal où une nouvelle page s'ouvre. Si le maire ne change pas, le reste du conseil est lui plutôt renouvelé. A commencer par sa propre équipe, avec des premier (Valérie Taurisson) et deuxième (Jean Santos) adjoints qui ont pris du galon alors que ceux de la mandature précédentes (Christophe Patier et Jean-Marc Comas) ne sont plus là ." Ce qui change, c'est qu'on a un peu cassé les codes " dit Frédéric Soulier, alors que sa liste 'Un projet pour Brive #2' a été soutenue par sept formations politiques différentes. " On a montré finalement que Brive n'était pas plus de droite que de gauche. Brive s'est retrouvé à travers notre liste d'ouverture et de rassemblement ".

Philippe Lescure, élu LREM, est aussi président de la fédération française de triathlon
Philippe Lescure, élu LREM, est aussi président de la fédération française de triathlon © Radio France - Nicolas Blanzat

Certains nouveaux élus se retrouvent en bonne position. Après une alliance avec LREM qui a fait jaser, Philippe Lescure, par ailleurs président de la fédération française de triathlon, se retrouve sixième adjoint en charge de la culture. " Avec le sport, la culture est un pilier essentiel pour contribuer à donner de l'attractivité à un territoire " commente-t-il pour couper l'herbe sous le pied à ceux qui évoquent déjà une délégation au rabais. Pierre Monteil, lui aussi venu de LREM, est onzième adjoint en charge des finances. L'ex socialiste Michel Da Cunha, directeur adjoint de l'hôpital de Brive, est lui huitième adjoint chargé de l'action sociale.

Paul Roche, 33 ans, comme nouvelle figure de l'opposition

Le changement est aussi à noter dans l'opposition, ou plutôt les oppositions. Avec quatre élus, celle socialiste-communiste est désormais incarnée à 33 ans par Paul Roche, premier secrétaire du parti socialiste en Corréze alors que Philippe Nauche, vice-président de la région Nouvelle-Aquitaine et ex député de la Corrèze et maire de Brive, n'est plus élu dans la municipalité. " Nous serons une opposition vigilante, constructive, avec des propositions innovantes en matière d'économie, d'écologie et de renforcement de la démocratie locale " plaide-t-il alors qu'un premier bras de fer s'est déjà engagé ce mardi soir.

Paul Roche, 33 ans, est le premier secrétaire du PS en Corrèze
Paul Roche, 33 ans, est le premier secrétaire du PS en Corrèze © Radio France - Nicolas Blanzat

Le désenclavement ferroviaire vers Bordeaux et le maintien du poste de secrétaire réservé aux élus de l'opposition, alors que l'agent actuel va faire valoir ses droits à la retraite, ont occasionné des échanges fermes entre Paul Roche et Frédéric Soulier. Il y a aussi, dans cette opposition, l'ex socialiste Shamira Kasri, ancienne députée suppléante de Philippe Nauche.

Shamira Kasri, ex membre du parti socialiste
Shamira Kasri, ex membre du parti socialiste © Radio France - Nicolas Blanzat

Il y a aussi les écologistes, avec deux élus, dont la chef de file Chloé Herzahft. Que fera-t-elle valoir ? " Il va falloir s'adapter aux réalités " lance-t-elle, " on a vu comment le covid-19 a tout changé. Le réchauffement climatique et tout ce qui nous attend va nous obliger à faire exploser les anciens fonctionnements. Nous, on veut se concentrer sur les actions. Il va falloir travailler maintenant ". Il y a six ans pour le faire.

Chloé Herzhaft incarne l'opposition écologiste à la ville de Brive
Chloé Herzhaft incarne l'opposition écologiste à la ville de Brive © Radio France - Nicolas Blanzat

Le conseil municipal de Brive

Frédéric Soulier, maire de Brive, est réélu pour un deuxième mandat
Frédéric Soulier, maire de Brive, est réélu pour un deuxième mandat - ville de Brive
Trois groupes d'opposition sont distincts au conseil municipal de Brive
Trois groupes d'opposition sont distincts au conseil municipal de Brive - ville de Brive
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu