Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Pau, les listes de gauche optent pour la fusion en vue du second tour des élections municipales

-
Par , France Bleu Béarn Bigorre

Les militants de Pau Arc-en-Ciel ont voté ce samedi après-midi pour une fusion avec la liste de Jérôme Marbot, 2e du premier tour des élections municipales avec 21,98 % des voix, et celle de Patrice Bartoloméo, 5e avec 5,36 % au premier tour. Jean-François Blanco sera 3e sur la liste fusionnée.

Les militants de Pau Arc-en-Ciel, 3e du premier tour des élections municipales de Pau, ont voté ce samedi après-midi pour une fusion avec la liste Pau Rassemblé de Jérôme Marbot en vue du 2nd tour.
Les militants de Pau Arc-en-Ciel, 3e du premier tour des élections municipales de Pau, ont voté ce samedi après-midi pour une fusion avec la liste Pau Rassemblé de Jérôme Marbot en vue du 2nd tour. © Radio France - Lagain Aurelie

Les militants de Pau Arc-En-Ciel, dont la liste menée par Jean-François Blanco est arrivée troisième au premier tour des élections municipales de Pau le 15 mars avec 14,62 % des voix, ont voté ce samedi après-midi en assemblée plénière pour une fusion avec les deux autres listes de gauche : celle de Jérôme Marbot, Pau Rassemblé, deuxième du premier tour avec 21,98 %, et celle de Patrice Bartoloméo, Pau Citoyenne Sociale et Ecologique, cinquième avec 5,36 % au premier tour. Sur les 47 militants présents lors de ce vote par visioconférence, 88 % ont opté pour la fusion. 

Un accord écrit entre les trois listes, avec des mesures précises

"Je recherchais cette fusion depuis le milieu du mois de mai, se réjouit Jean-François Blanco. Ce qui est important pour moi, c'est que nous avons établi un accord écrit complet, avec des mesures précises. La création de forêts sur les rives du gave ou sur le site de l'Université, par exemple. Mais aussi un revenu minimum municipal que nous avons fixé à 851 euros, un plan vélo et une attention particulière portée aux énergies renouvelables." Autre condition à la fusion, la représentation proportionnelle de la liste Pau Arc-En-Ciel sur cette nouvelle liste. "Quatre d'entre nous seront positionnés dans les onze premières places de la liste", explique l'écologiste. Lui y figurera en troisième. 

L'enjeu pour nous est de créer une dynamique pour que les abstentionnistes se mobilisent et qu'ils choisissent notre liste fusionnée pour le climat et la justice sociale.

Si la liste de François Bayrou bénéficie pour l'instant d'une avance sur les autres, avec ses 45,83 % des voix au premier tour, "il ne faut pas perdre de vue que le premier tour a été très particulier, marqué par une _abstention massive de 65 % à Pau_, note l'écologiste. L'enjeu pour nous est de créer une dynamique pour que les abstentionnistes se mobilisent et qu'ils choisissent notre liste fusionnée pour le climat et la justice sociale. C'est une nécessité démocratique. On ne peut pas se satisfaire d'une élection où ne se sont prononcés que 35 % des électeurs. Il en va de la crédibilité et de la légitimité des futurs élus", conclut Jean-François Blanco. 

La liste sera déposée en préfecture mardi 2 juin, pour un second tour prévu le 28. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess