Politique

Future région : Philippe Richert, le président de la Région Alsace, en campagne en Champagne-Ardenne pour la présidence

Par Aurélie Jacquand, France Bleu Champagne-Ardenne mercredi 11 mars 2015 à 10:57

Philippe Richert, président de la Région Alsace, lors d'une manifestation contre la fusion, le 11 octobre 2014 à Strasbourg
Philippe Richert, président de la Région Alsace, lors d'une manifestation contre la fusion, le 11 octobre 2014 à Strasbourg © Eric Turpin - Radio France

Le président de la région Alsace multiplie les visites en Champagne-Ardenne, à la rencontre des élus locaux, pour tenter de trouver des points de convergences et se positionner en leader pour le poste de président de la future région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine.

Philippe Richert, l'actuel président UMP de la région Alsace est en visite dans le département de la Marne. Après avoir récemment rencontré le maire de Reims, Arnaud Robinet et la présidente de Reims Métropole, Catherine Vautrin, il rencontre ce mercredi le maire UDI d'Epernay Franck Leroy.

La future grande région Alsace/Champagne-Ardenne/Lorraine est bien sûr au coeur des discussions : "Il fallait mener une réforme de la décentralisation, mais pas de cette façon là. Il fallait parler compétences et organisation avant de parler de taille" , explique Philippe Richert. La future région Alsace/Lorraine/Champagne-Ardenne regroupera en effet 5,5 millions d'habitants et sera plus grande que la Belgique.

Lors des débats sur les contours des 13 futures régions, le président du conseil régional d'Alsace avait eu des mots très durs, qu'il ne renie pas : "Je considère toujours que ce regroupement est l'évènement le plus grave pour l'Alsace depuis la guerre , parce que personne n'a réfléchit à ce que donnerait cette région. Il faut tout inventer en six mois seulement" .

"Je suis Républicain, nous allons nous organiser"

Passée la colère, Philippe Richert fait contre mauvaise fortune bon coeur et rencontre régulièrement ses homologues de Lorraine et Champagne-Ardenne. "Il faut donner envie aux gens de rester dans cette région, qui se trouve géographiquement au centre de l'Europe, il faut jouer la-dessus , nos trois régions sont déjà très engagées avec nos voisins belges, luxembourgeois et allemands" , dit-il.

Philippe Richert s'est clairement positionné en tant que candidat à la présidence de cette future grande région et il compte sur le maire de Reims, Arnaud Robinet, pour faire partie de son équipe : "C'est à lui de prendre cette décision", souligne cependant Philippe Richert.

Philippe Richert, président UMP de la région Alsace