Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Le G7 à Biarritz

G7 : 13 200 policiers et gendarmes mobilisés

Pour une ville de 24.000 âmes, cela fait près d'un policier pour deux habitants. Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, accompagné du secrétaire d'Etat Laurent Nuñez, a passé en revue les effectifs ce mardi.

Visite du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner à Biarritz avant la tenue du G7, accompagné de Laurent Nuñez et du préfet Eric Spitz.
Visite du ministre de l'Intérieur Christophe Castaner à Biarritz avant la tenue du G7, accompagné de Laurent Nuñez et du préfet Eric Spitz. © Radio France - Bixente Vrignon

Biarritz, France

La mobilisation des forces de l'ordre pour le G7 est exceptionnelle, mais à la hauteur de l'enjeu, explique Christophe Castaner ce mardi : "Le dispositif de sécurité mobilisera 13 200 policiers et gendarmes. Ils seront épaulés par les forces militaires, qui assureront des missions de contre-terrorisme et de protection des abords aériens et maritimes, mais aussi les forces de l'ordre espagnoles."

"Notre vigilance est maximale, ce rendez-vous le justifie. Egalité entre les hommes et les femmes, protéger notre planète face au réchauffement climatique, menace terroriste, voilà les enjeux de ce sommet, qui ne doit en aucun cas être réduit à sa dimension sécuritaire", a poursuivi le ministre de l'Intérieur.

En visite à Biarritz, il a fait savoir que la police serait discrète mais efficace : "Nous ne tolérerons aucun débordement". S'agissant du contre-sommet, Christophe Castaner assure qu'un accord a été trouvé pour la manifestation prévue le samedi à Hendaye et Irun : "Il y aura assez peu de forces de l'ordre sur le parcours de la manifestation, mais évidemment des forces de l'ordre seront à proximité, prêtes à intervenir." 

Mais qu'en sera-t-il des rassemblements non autorisés, au plus près de la zone bleue, prévus dimanche ? "Si ce sont des rassemblements pacifiques, il n'y aura pas d'intervention. En revanche, les instruction sont très claires : tout rassemblement qui donnera lieu à des violences, des exactions, de dégradations, oui qui aura un caractère bloquant, ne sera pas toléré."

Visite du ministre de l'Intérieur Castaner à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) avant la tenue du G7. Un membre du service de sécurité. 20 août 2019 - Radio France
Visite du ministre de l'Intérieur Castaner à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) avant la tenue du G7. Un membre du service de sécurité. 20 août 2019 © Radio France - Bixente Vrignon
Plus de 400 sapeurs pompiers seront aussi mobilisés. - Radio France
Plus de 400 sapeurs pompiers seront aussi mobilisés. © Radio France - bixente vrignon
Revue des effectifs - Radio France
Revue des effectifs © Radio France - bixente vrignon
g7 - Radio France
g7 © Radio France - bixente vrignon
Visite du ministre de l'Intérieur Castaner à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) avant la tenue du G7. Gros plan écusson service de sécurité. 20 août 2019. - Radio France
Visite du ministre de l'Intérieur Castaner à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) avant la tenue du G7. Gros plan écusson service de sécurité. 20 août 2019. © Radio France - Bixente Vrignon
Choix de la station

France Bleu