Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le député LREM du Gard Olivier Gaillard démissionne

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Olivier Gaillard, élu de la cinquième circonscription dans le Gard, décide de quitter l'Assemblée nationale. Il reste cependant candidat aux élections municipales, à Sauve.

Olivier Gaillard à son arrivée à l'Assemblée Nationale en juin 2017.
Olivier Gaillard à son arrivée à l'Assemblée Nationale en juin 2017. © AFP - THOMAS SAMSON

Il explique ne pas se reconnaître dans un système politique déconnecté des territoires ruraux. Le député LREM du Gard Olivier Gaillard démissionne de son mandat et quittera donc l'Assemblée nationale après les élections municipales, qu'il soit élu ou non : "Si je n’ai jamais souhaité claquer la porte, jouer l'opposition ou la marginalisation, c’est que j’ai conscience, en toute humilité, d’avoir été élu 2017 sur une vague macroniste corrélée à un dégagisme fort de l'offre politique", se justifie-t-il dans un communiqué.

La campagne pour les municipales continue 

Sa suppléante, Catherine Daufès-Roux, devrait le remplacer. Olivier Gaillard poursuit en revanche sa course aux élections municipales à Sauve. "Avant d’être un homme de parti je suis homme de territoire. Lucide. [...] Il me parait en effet inconcevable de maintenir plus longtemps un pied à l’intérieur d’un système politique national qui ne me convient pas" ajoute le candidat. 

La maire sortante s'interroge

Interrogée par France Bleu Gard-Lozère, Alexandra Masot s'interroge sur le timing de cette annonce. "Une semaine avant les municipales... ça me pose question." 

Outre la temporalité, Alexandra Masot pointe du doigt la dichotomie dans les propos d'Olivier Gaillard. "Dire que les territoires ruraux ne sont pas entendus, puis quitter son poste au lieu de le défendre à Paris, cela m'interroge aussi."

Olivier Gaillard affrontera dimanche 15 mars la maire sortante Alexandra Masot.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess