Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Geneviève Fioraso : "Le programme d'Emmanuel Macron me convient mieux"

vendredi 17 mars 2017 à 8:58 Par Suzon Tisseau et Nicolas Crozel, France Bleu Isère

À la veille d'une visite de François Hollande en Isère, celle qui fut sa ministre pendant plus de trois ans, défend le bilan du quinquennat et annonce qu'elle se reconnait plus dans le programme de l'ancien ministre de l'économie que dans celui du candidat socialiste Benoit Hamon.

Geneviève Fioraso regrette la "fermeture" du candidat Benoît Hamon.
Geneviève Fioraso regrette la "fermeture" du candidat Benoît Hamon. © Maxppp -

Grenoble, France

"Il a du faire front à des situations auxquelles aucun président n’avait du faire face depuis la seconde Guerre Mondiale". Alors que le président de la République est en visite à Crolles ce samedi, Geneviève Fioraso a souligné le caractère exceptionnel du quinquennat Hollande avec le contexte économique mondial dégradé et la menace terroriste. Pour l'ancienne ministre, il faut attendre avant de juger l'action du Président. "Avec le recul on verra à quel point François Hollande a été un président sérieux, compétent. Malheureusement notre lutte contre le chômage n'a pas pleinement réussi", concède Geneviève Fioraso.

Des primaires trop tardives

La députée PS a aussi fait part de son désaccord concernant l'organisation des primaires de la gauche. "La décision de François Hollande de ne pas se présenter lui appartient. Mais je fais parti des gens qui pensaient que l'on aurait pas du faire de primaires socialistes" confie encore l'élue iséroise.

→ À lire aussi - Présidentielle : les principales mesures du programme de Benoît Hamon

"Benoît Hamon incarne une ligne minoritaire chez les socialistes"

Selon l'ancienne ministre, le candidat sorti vainqueur Benoit Hamon incarne "une ligne minoritaire". Geneviève Fioraso regrette que Benoît Hamon n'ait pas ouvert son programme à la sensibilité majoritaire du parti socialiste, ce qui "aurait du être son premier réflexe". La députée iséroise conclut : "Je ne parrainerai personne mais le programme d' Emmanuel Macron me convient mieux que celui de Benoît Hamon."

↓ Écouter l'interview de Geneviève Fioraso en intégralité

Geneviève Fioraso se sent plus proche d'Emmanuel Macron que de Benoît Hamon