Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gérald Darmanin annonce 48 nouveaux policiers en Moselle et 35 en Meurthe-et-Moselle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

En visite à Thionville et Mont-Saint-Martin, le ministre de l'Intérieur a annoncé des hausses d'effectifs en Moselle et Meurthe-et-Moselle, deux départements dans lesquels les commissariats sont souvent en sous-effectif. Gérald Darmanin promet d'y affecter régulièrement des jeunes policiers.

Gérald Darmanin au commissariat de Mont-Saint-Martin
Gérald Darmanin au commissariat de Mont-Saint-Martin © Radio France - Cécile Soulé

Gérald Darmanin en visite ce lundi en Moselle et Meurthe-et-Moselle annonce des effectifs en hausse dans les commissariats : 48 en Moselle (9 à Metz, 17 à Thionville, 5 à Hagondange, 17 à Freyming-Merlebach)  35 en Meurthe-et-Moselle (15 à Nancy, 14 à Mont-St-Martin/Longwy/Villerupt, 6 à Briey).

De nombreux commissariats lorrains sont actuellement en sous-effectifs. Selon le syndicat Unité SGP FO, il manquerait une centaine de postes en Moselle. Et une quinzaine à Longwy/Mont-Saint-Martin/Villerupt. Fabrice Marseu, délégué du syndicat en Moselle se félicite d'un "bon début", mais attend de voir "si les annonces sont suivies d'effets." 

Dans le commissariat tout neuf de Mont-Saint-Martin, inauguré il y a 4 ans,  le ministre de l'intérieur vient annoncer des effectifs de policiers en hausse, "14 pour les commissariats de Longwy/Mont-Saint-Martin et Villerupt". 

Il faut faire venir des jeunes sortis d'école de police régulièrement et pas une fois de temps en temps

Retenir les policiers en Lorraine

Il manque ici justement une quinzaine de policiers actuellement selon les syndicats. Mais au-delà des annonces d'effectifs, ce qui pose problème, c'est d'attirer des fonctionnaires de police sur place. Pour Laurent Bessin, secrétaire départemental adjoint d'Unité SGP FO, "il faut faire venir des jeunes sortis d'écoles de police régulièrement et pas une fois de temps en temps". 

Fabrice Marseu abonde dans ce sens et fait le constat que beaucoup de fonctionnaires qui ne sont pas originaires de la région demandent leur mutation dès qu'ils en ont la possibilité. La solution passe selon lui par une prime même s'il admet que "cela semble compliqué à mettre en place," ou par des facilités pour les logements, les places en crèches pour les enfants... Le ministre de l’intérieur a notamment annoncé la gratuité des trains pour tous les policiers à partir de janvier 2022 pour leur permettre de retrouver plus facilement leur famille si elle est éloignée. Une mesure réclamée depuis longtemps par les fonctionnaires. 

Ecouter - Fabrice Marseu, délégué en Moselle du syndicat Unité SGP FO, invité de France Bleu Lorraine

Le Pays Haut, l'un des records de France de voitures brûlées

Gérald Darmanin promet "qu'à chaque nouvelle promotion, il y aura désormais des affectations en Moselle et Meurthe-et-Moselle". Il demande aussi aux élus locaux de rendre le territoire plus attractif, eux souhaitent plus de soutien de l'Etat."On fait déjà le maximum", assure le sénateur Olivier Jacquin, assez remonté contre le ministre. Le Pays Haut est confronté régulièrement à des violences urbaines, avec l'un des records de France de voitures brulées.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess