Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo France maintient 13 départements en vigilance rouge canicule, les orages arrivent par l'ouest

Gérald Darmanin annonce démissionner de son mandat de maire de Tourcoing le 14 juillet

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Une semaine après sa nomination au ministère de l'Intérieur et quatre mois après son élection à la mairie de Tourcoing, Gérald Darmanin devrait démissionner de son mandat de maire mardi 14 juillet. Il l'annonce dans une interview à Nice-Matin.

Gérald Darmanin, dans sa permanence de campagne en centre-ville de Tourcoing (Nord)
Gérald Darmanin, dans sa permanence de campagne en centre-ville de Tourcoing (Nord) © Radio France - Bénédicte Robin

Gérald Darmanin ne gardera pas les deux casquettes de ministre de l'Intérieur et de maire. Dans une interview à Nice-Matin, le Nordiste annonce qu'il démissionnera de son mandat à la mairie de Tourcoing mardi 14 juillet. "Je suis conscient que ce qu'on attend d'un ministre de l'Intérieur, c'est d'être présent 24 heures sur 24 et disponible. Je mentirais aux Français si je leur disais que j'étais capable de faire les deux", déclare-t-il.

Le nouveau "premier flic de France" avait été réélu dès le premier tour avec plus de 60% des voix dans cette commune de 100 000 habitants, la deuxième plus grande du Nord-Pas-de-Calais. Gérald Darmanin explique à Nice-Matin qu'il rencontrera son équipe municipale après avoir assisté aux cérémonies de la Fête nationale à Paris.

Le 8 juillet, Gérald Darmanin avait déjà annoncé sa démission du Conseil régional des Hauts-de-France en raison de son emploi du temps chargé. Il avait ensuite déclaré sur RTL que "la sécurité des Français demande un ministre à 100%".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess