Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gérald Darmanin auditionné : pour Sacha Houlié, député de la Vienne, le ministre a fait "amende honorable"

-
Par , France Bleu Poitou

Gérald Darmanin a été auditionné lundi 30 novembre par la commission des lois de l'Assemblée Nationale. Parmi ses membres, Sacha Houlié, député de la Vienne. Il était l'invité de France Bleu Poitou ce mardi matin.

Sacha Houlié dans les studios de FB Poitou en juillet 2020
Sacha Houlié dans les studios de FB Poitou en juillet 2020 © Radio France - Vincent Hulin

Parmi les membres de la commission des lois de l'Assemblée Nationale qui ont auditionné Gérald Darmanin lundi 30 novembre, Sacha Houlié, député de la Vienne. Pour lui, le premier flic de France, interrogé sur les violences policières des dix derniers jours dans la capitale, et notamment le passage à tabac de Michel Zecler par trois policiers

"Le but c'était de retrouver qui était responsable de ce climat de défiance, et dire ce qui a dysfonctionné, là-dessus je pense qu'il a fait amende honorable" explique le député de la Vienne. Sacha Houlié qu a aussi apprécié que le ministre de l'Intérieur détaille les "problèmes structurels" qui concerne notamment la formation des policiers. Mais la commission des lois l'a aussi interrogé sur "les annonces de son prédécesseur le 8 juin dernier" : la suspension systématique en cas de racisme dans la police, le déclenchement des caméras-piétons. 

"Réconcilier la société française"

"Il y avait des problèmes structurels, il y a aussi un problème d'encadrement" a précisé Sacha Houlié, qui insiste sur le besoin d'augmenter la formation des policiers. Selon lui, 20% seulement des policiers réalisent cette formation

S'il reconnaît que Gérald Darmanin a "battu sa coulpe", il demande des réponses claires et rapides sur les problèmes des violences policières, notamment pour "réconcilier la société française avec des choses que nous voyons et qui sont très difficiles"

Supprimer l'article 24 "serait justifié"

Concernant la "loi sécurité globale" et surtout son article 24, qui pénalise la diffusion malveillante d'images des forces de l'ordre, Sacha Houlié s'y dit opposé. "Tout le monde devrait partager l'objectif initial qui est d'interdire les appels au harcèlement sur les réseaux sociaux. Mais on a la loi sur les séparatisme qui arrive, et protège tous les citoyens contre la diffusion d'informations malveillantes à leur égard (...) Ça sera mieux construit, mieux rédigé, plus porteur. Cet article 24 était devenu superflu, et le supprimer aurait été justifié". 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess