Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gérald Darmanin : "J'ai une relation franche avec Éric Dupont-Moretti, un homme engagé mais tout va bien"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Le Ministre de l'Intérieur, également conseiller municipal délégué à l'attractivité de la ville de Tourcoing, était l'invité de France Bleu Nord ce vendredi. Gérald Darmanin est notamment revenu sur son accrochage avec le ministre la Justice Éric Dupont-Moretti avant le conseil des Ministres.

Gérald Darmanin, Ministre de l'Intérieur, dans les studios de France Bleu Nord, en janvier 2020
Gérald Darmanin, Ministre de l'Intérieur, dans les studios de France Bleu Nord, en janvier 2020 © Radio France - Stéphane Barbereau

A deux jours du second tour des élections régionales et départementales, le Ministre de l'Intérieur s'est exprimé sur France Bleu Nord. Il a  notamment été questionné sur les couacs du premier tour : les professions de foi n'ont pas été distribuées correctement dans de nombreux départements en France. L'opposition lui reproche également de ne pas avoir organisé de grande campagne de communication dans les média sur la tenue de ces deux scrutins.

Retour sur le clash avec Éric Dupond-Moretti

C'est sa première prise de parole depuis les révélations sur son accrochage avant le conseil des Ministres, mercredi, avec son collègue de la Justice. Gérald Darmanin a aplani les choses ce matin sur France Bleu Nord : 

J'ai une relation franche avec Éric Dupond-Moretti qui est un homme de bien, un homme engagé. On a eu quelques divergences mais tout va bien

"J'ai vu deux fois hier Éric Dupond-Moretti et nous avons continué à travailler pour les affaires de la nation", précise le Ministre de l'Intérieur qui fait un travail d'explication sur les propos qu'il avait tenus face à la presse au lendemain du 1er tour des élections : "J'ai considéré qu'il fallait souligner la victoire importante de Bertrand au 1er tour qui, manifestement, avait été reconnu pour son bon bilan. Vous ne m'avez jamais entendu critiquer le bilan du président sortant, j'étais son directeur de campagne en 2015"

J'ai toujours une amitié particulière pour Xavier Bertrand. Moi je ne trahis pas mes amis, ça ne veut pas dire que je suis d'accord avec Xavier Bertrand sur l'analyse nationale.

Le Ministre de l'Intérieur précise toutefois qu'il reste clairement dans le camp macroniste

Emmanuel Macron est un excellent président de la République qui a beaucoup fait pour notre région et je le soutiendrai à la Présidentielle

Le Ministre, candidat aux départementales et très actif dans cette campagne, a été beaucoup plus discret pour les Régionales : 

J'ai été un ministre présent sur les listes, ça n'a pas été le cas de tout le monde. 

"On ne peut pas dire que cette discrétion ne s'est pas concrétisé sur un bulletin de vote. Je constate que dans Tourcoing, Laurent Pietraszewski fait 5 points de plus que la moyenne régionale et c'est un homme courageux qui a montré qu'il n'avait pas de difficultés à voter Xavier Bertrand contre le Front National".

Couacs de distribution

Le Ministre de l'Intérieur a reconnu de nombreux dysfonctionnements dans la distribution des professions de foi des candidats aux régionales et départementales lors du 1er tour mais il se montre pour l'instant plutôt compréhensif avec la société privée Adrexo. Mercredi, un sénateur s'était demandé si ce n'était pas lié au fait que le dirigeant de cette entreprise n'avait pas confié par le passé admirer Emmanuel Macron : 

Une attaque dénuée de fondement, on est dans l'air de politicaillerie !

"Moi je veux respecter les femmes et les hommes de la société Adrexo dont beaucoup sont en insertion, en intérim. Si la République française qui a passé ce marché de 200 millions d'euros, constate que cela n'a pas été bien fait, nous en tirerons les conséquences. Nous sommes à quelques heures du second tour et je préfère être en responsabilité, les revendications de préfets, les élus qui disent moi j'ai pas été distribué et donc nous faisons cette distribution. Tout le reste, c'est de la mauvaise politique".

Candidat aux départementales

Le Ministre est par ailleurs candidat aux élections départementales dans le canton de Tourcoing-2. Il est arrivé nettement en tête dimanche dernier avec 54% des voix contre 28% pour le duo PS-EELV : Je constate que ce score est un bon score même s'il va falloir revoter dimanche. Cette campagne montre que les Tourquennois aiment ce que nous faisons, mais regardez les autres maires, il y a une prime aux maires qui sont implantés. 

J'espère pouvoir voter pour Christian Poiret comme président du département Nord qui fera un excellent président. 

Le ministre précise qu'il souhaite que Christian Poiret, s'il est élu, prenne Doriane Bécue comme vice-présidente pour représenter Tourcoing et la métropole lilloise au sein de l'assemblée départementale.

Projet de salle de shoot à Lille

Le Ministre de l'Intérieur a rappelé son opposition à l'ouverture d'une salle de consommation à moindre risque de drogues, souhaitée par Marine Aubry, au 1er octobre.

Je pense que la drogue, il faut la combattre et pas l'accompagner. 

"Je ne suis pas quelqu'un de fermé. Je vois bien que dans certaines grandes villes, la dépendance aux stupéfiants, au crack et à l'héroïne n'est pas à combattre uniquement du point de vue de la sécurité, elle à combattre aussi dans la prévention et dans l'accompagnement".

Je suis défavorable aux salles de shoot mais je suis tout à fait prêt à en discuter avec la maire de Lille.

L'interview en intégralité

Choix de la station

À venir dansDanssecondess