Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Géraldine Bannier, un an après son élection à l'Assemblée nationale

lundi 18 juin 2018 à 5:07 Par Gildas Menguy, France Bleu Mayenne

Le 18 juin 2017, Géraldine Bannier créait la surprise en battant le député sortant, Guillaume Chevrollier au second tour des élections législatives sur la deuxième circonscription. Un an après, l'élue du sud Mayenne a trouvé sa place au sein de l'Assemblée nationale.

La député mayennaise, Géraldine Bannier, à l'Assemblée nationale.
La député mayennaise, Géraldine Bannier, à l'Assemblée nationale.

Cela fait douze mois que Géraldine Bannier est la député de la deuxième circonscription de la Mayenne. L'élue Modem a intégrer plusieurs commissions ou groupes de travail. L'ex-maire de Courbeveille fait partie de la commission "Education et affaires culturelles". Elle est aussi présidente du groupe de travail "Livre et économie du papier", membre du groupe de travail "Cheval". Géraldine Bannier représente aussi le Modem au sein de la mission d'information "Audiovisuel publique". Enfin, l'élue mayennaise faisait logiquement partie de la commission d'enquête parlementaire sur l'affaire Lactalis.

Sa présence sur le terrain

Depuis son élection il y a un an, il est souvent reproché à la député, son manque de présence sur le terrain, en Mayenne. Mais Géraldine Bannier s'en défend : "c'est vrai qu'on dit cela. Mais je suis présente tous les lundis, tous les vendredis à ma permanence. Le week-end, je vais sur les fêtes locales et les commémorations. Il y a peut-être une forte attente des Mayennais pour me voir car je suis une nouvelle député et moins connue que les autres. Je ne peux pas me démultiplier. Je fais ce que je peux mais je suis du vendredi au lundi sur ma circonscription."

Le 14 mai dernier, lors d'une cérémonie à l'hôtel de Police de Laval. - Aucun(e)
Le 14 mai dernier, lors d'une cérémonie à l'hôtel de Police de Laval.

Les questions au Gouvernement

Cela fait partie du rôle d'un député : poser des questions au Gouvernement le mardi et le mercredi. "Je pose une question tous les trois mois environ" explique la député du sud Mayenne. Des questions qui portent souvent sur l'éducation, un thème précieux pour celle qui était professeur de lettres avant son élection.

Géraldine Bannier veut continuer de porter ses idées sur la moralisation de la vie publique et dit ne pas du tout penser aux prochaines élections législatives, en 2022.