Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Gérard Simonnet, le maire de Moirans passera la main en 2020

lundi 29 octobre 2018 à 11:16 Par Nicolas Crozel, France Bleu Isère

Le maire de Moirans (Isère) annonce sur France Bleu qu'il ne briguera pas un nouveau mandat en 2020. Il est temps, dit il "de laisser la place aux jeunes" après cinq mandats à Moirans et plus de trente ans de vie publique.

Le maire de Moirans Gérard Simonnet arrêtera la politique en 2020.
Le maire de Moirans Gérard Simonnet arrêtera la politique en 2020. © Radio France - Sebastien Baer

Moirans, France

"Il est temps de laisser la place aux jeunes" voilà comment Gérard Simonnet explique sa décision de ne pas briguer une nouvelle fois la mairie de Moirans en 2020. Maire de la commune depuis 25 ans -cinq mandats- il dit ne plus se reconnaître dans "l'évolution sociétale de la France". "Nous avons une belle démocratie nous sommes en train de la détruire" estime-t-il tout en restant assez énigmatique sur les raisons qui le poussent à faire ce diagnostic. Ce qui est sûr c'est que l'évolution de la vie politique et notamment le sort réservé aux collectivités locales l'inquiète. 

Gérard Simonnet, 68 ans, rappelle son attachement à la chose publique. Il aime souligner qu'il a toujours gardé un pied dans le monde du travail, avec son cabinet de médecin et qu'il a toujours été un élu de terrain, loin des partis politiques. Et même s'il reconnait qu'il est "plutôt de droite", il assume aussi ses amitiés à gauche ("André Vallini est un copain d'enfance") et se félicite aussi d'avoir mis le pied à l'étrier à la nouvelle génération. En effet, au sein de son cabinet à la mairie de Moirans, il a tour à tour employé le centriste Damien Guiguet (devenu ensuite maire de Meylan jusqu'en 2018), Julien Polat, maire LR de Voiron depuis 2014, ou encore Émilie Chalas, députée LREM de Grenoble.