Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

VIDEO - Des gilets jaunes forcent l'entrée du premier grand débat organisé à Besançon

vendredi 18 janvier 2019 à 20:17 Par Elie Abergel, France Bleu Besançon et France Bleu

Un premier débat organisé par La République en Marche a eu lieu ce vendredi soir à Besançon. L'ambiance était tendue au début, les gilets jaunes qui disent avoir été interdits de réunion ont forcé l'entrée du Kursaal. Les organisateurs affirment qu'ils avaient refusé la fouille des sacs.

Stanislas Guérini, le délégué général d'En Marche, a été vivement pris à partie par des gilets jaunes présents.
Stanislas Guérini, le délégué général d'En Marche, a été vivement pris à partie par des gilets jaunes présents. © Radio France - Elie Abergel

Besançon, France

L'ambiance était électrique devant le Kursaal à Besançon ce vendredi soir. Une cinquantaine de gilets jaunes a forcé l'entrée du débat organisé par La République en Marche, en présence de Stanislas Guérini, le délégué général d'En Marche. Ils disent avoir été interdits d'entrée, de leur côté les organisateurs affirment qu'ils ont refusé la fouille des sacs.  

Dans la salle, les échanges étaient souvent houleux entre les gilets jaunes et les membres de La République En Marche. 

Au total, pas moins de 150 personnes étaient présentes dans la salle du Kursaal, tout le monde n'a pas pu rentrer, car la salle a rapidement été bondée. Les débats se sont ensuite poursuivis malgré l'atmosphère parfois pesante. 

Dans une salle assez agitée, les organisateurs ont noté les idées et les propositions des participants.  - Radio France
Dans une salle assez agitée, les organisateurs ont noté les idées et les propositions des participants. © Radio France - Elie Abergel
Stanislas Guérini, le patron d'En Marche, a tenté de faire de la pédagogie au sujet du grand débat national.  - Radio France
Stanislas Guérini, le patron d'En Marche, a tenté de faire de la pédagogie au sujet du grand débat national. © Radio France - Elie Abergel