Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : Benjamin Griveaux évacué de son ministère après une intrusion violente

-
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a été évacué samedi de son bureau après l'intrusion de manifestants violents dans la cour de son ministère situé rue de Grenelle, à Paris.

Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement
Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement © AFP - LUDOVIC MARIN

"Il y avait des gilets jaunes, des gens habillés en noir (...) qui ont pris un engin de chantier qui était dans la rue, et qui ont défoncé la porte du ministère (...) et cassé deux voitures", a affirmé samedi Benjamin Griveaux, joint par l'AFP.

Le porte-parole du gouvernement, qui a dénoncé la veille des "agitateurs qui veulent l'insurrection", a qualifié cette agression d'"inacceptable".

Il a dû être exfiltré avec son collaborateur de son ministère situé rue de Grenelle, non loin de l'Assemblée nationale, à Paris.

Voitures vandalisées dans la cour du ministère 

Les manifestants ont vandalisé des voitures garées dans la cour sans entrer dans les locaux, avant de repartir du site qui abrite également le ministère des Relations avec le Parlement. 

"On autorise une manifestation et on voit qu'on s'en prend à des banques, à des commerces, et maintenant à un ministère. Il n'y a plus aucune espèce de limite", a dit à Reuters un membre de l'entourage de Benjamin Griveaux, "choqué qu'on casse ainsi ce qui nous appartient à tous". 

D'autres ministères visés ?

Selon Le Parisien, des tentatives d’intrusion ont également eu lieu dans d’autres ministères.

Lors de cet "acte VIII" des gilets jaunes, Paris a été le théâtre de violences avec des affrontements notamment à Paris entre des manifestants et les forces de l’ordre.