Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

"Gilets jaunes" et retraités drômois déçus par les mesures issues du "grand débat"

mercredi 17 avril 2019 à 4:02 Par Adrien Serrière, France Bleu Drôme Ardèche

Emmanuel Macron a reporté l'allocution prévue lundi soir dans laquelle il comptait annoncer ses mesures de conclusion du "grand débat national" mais le contenu a été divulgué dans la presse. Les "gilets jaunes" sont sceptiques.

Emmanuel Macron lors du débat auquel il avait participé à Greoux les Bains.
Emmanuel Macron lors du débat auquel il avait participé à Greoux les Bains. © Maxppp - Dominique Leriche

Drôme, France

Malgré le report de l'allocution dans laquelle Emmanuel Macron devait annoncer les mesures du gouvernement qui découlent du grand débat national, le contenu a été divulgué. Le chef de l'état promet notamment de baisser l'impôt sur le revenu, de permettre des référendums d'initiative citoyenne à l'échelle locale, de ré-indexer les retraites inférieures à 2 000 euros sur l'inflation ou encore de ne pas fermer d'hôpital ni d'école d'ici la fin de son mandat. 

Nouvel "enfumage" pour les "gilets jaunes"

Comme après les précédentes annonces du gouvernement en réponse aux manifestations, les gilets jaunes ne sont pas emballés. C'est de la "poudre de perlimpinpin, de l'enfumage", ironise Cédric, coordinateur des gilets jaunes à Valence. "Beaucoup de mots mais pas de dates, pas de chiffrage", commente Andéol, porte-parole des "gilets jaunes" de Montélimar qui trouve ces promesses "très marketing" mais pas concrètes. 

Concernant la promesse de ne pas fermer d'hôpital, "il ne suffit pas de ne pas fermer, il faudrait aussi garder les postes voire en créer", commente Cédric. Il regrette également que le RIC ne soit permis que pour les sujets locaux : "On ne pourra s'exprimer que sur le ramassage des poubelles..."

Un "petit geste" insuffisant pour les retraités

La ré-indexation des retraites inférieures à 2000 euros sur l'inflation était une mesure espérée par les retraités mais elle ne suffit pas pour Danielle Garnier, secrétaire de la CGT retraités dans la Drôme. "C'est un petit geste mais on aurait préféré l'indexation sur l'évolution des salaires", commente-t-elle. Elle souhaite également une revalorisation de toutes les pensions et un "rattrapage de 300 euros pour compenser la baisse de pouvoir d'achat récente". 

Quant au chef de l’Etat, il a promis de s’exprimer d’ici « quelques jours » sur l’issue du grand débat.