Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : le député LREM de la Manche Bertrand Sorre demande un moratoire sur les taxes

-
Par , France Bleu Cotentin

Le député de la majorité comprend la colère des gilets jaunes. Bertrand Sorre espère que le gouvernement et le président apporteront rapidement des réponses concrètes qui se traduisent à court terme pour les français

Bertrand Sorre, député La République en Marche de la Manche
Bertrand Sorre, député La République en Marche de la Manche © Maxppp - Aurelien Morissard

Manche, France

Bertrand Sorre était l'invité de France Bleu Cotentin ce vendredi matin. Il a vu l'intervention de Nicolas Hulot jeudi soir sur France 2. L'ancien ministre de la Transition écologique a dit regretté la "crise" des "gilets jaunes", selon lui "évitable" si le gouvernement avait "entendu" ses suggestions sur l'accompagnement de la transition écologique. 

Mais pour le député de la majorité, il faut maintenant se projeter vers le futur. Bertrand Sorre se dit satisfait du fait que le président de la République reconnaisse qu'il faille prendre en compte ce cri du cœur des gilets jaunes.

Il faut peut-être trouver un moratoire de l'augmentation des taxes tel qu'il est prévu dans le futur budget de l'Etat et ce serait un signe fort. Il faut aussi se projeter à un peu plus long terme et ce gouvernement doit s'engager dans des mesures fortes d'accompagnement des collectivités pour renforcer les mobilités. Mais les gens ne quitteront pas les ronds points s'il n'y a pas mardi annoncé par le président de la République des mesures de courts termes

Face à la colère des gilets jaunes, il faut des mesures de très court terme, selon Bertrand Sorre - Maxppp
Face à la colère des gilets jaunes, il faut des mesures de très court terme, selon Bertrand Sorre © Maxppp - Christophe Morin

Il faut mettre en place tous les moyens de la concertation

Bertrand Sorre constate aussi que le président de la République dans son communiqué parle de mesures immédiates. Il parle aussi de débat et c'est dans ce cadre là qu'on s'inscrit. Il faut débattre, c'est à dire qu'il faut mettre autour de la table tous les gens qui concernés et également des gilets jaunes, déclare le député manchois. Il faut qu'autour des décisions qui soient prises, on prenne pleinement en compte les difficultés qu'ont certains français aujourd'hui à vivre. Et puis il faut une méthode de court terme, de moyen terme et de long terme car on ne fera pas l'économie de changements écologiques. Il va falloir accepter et accompagner beaucoup plus socialement les mesures fortes qu'il y a à prendre, des mesures courageuses qu'on a sans doute pas eu le courage de prendre dans le passé.

Bertrand Sorre espère que les prochaines manifesteront ne dérapent pas car ce n'est pas selon lui la volonté des gilets jaunes qu'il rencontre dans sa circonscription.

Choix de la station

France Bleu