Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange
Dossier : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes : mobilisation stable à Bordeaux, les manifestants refoulés vers les boulevards

-
Par , , France Bleu Gironde

Manifestation relativement calme à Bordeaux pour ce 23e samedi de mobilisation des Gilets jaunes. Plus de 1500 personnes ont défilé. Écarté du centre-ville par les forces de police, le cortège a emprunté les boulevards avant de retourner place de la Bourse.

C'est la première fois que les manifestants s'éloignent autant du centre-ville.
C'est la première fois que les manifestants s'éloignent autant du centre-ville. © Radio France - Camille Huppenoire

Un 23e samedi de mobilisation des Gilets jaunes à haut risque à Paris, Toulouse, Montpellier et Bordeaux, avait prévenu le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. La manifestation s'est déroulée dans un calme relatif dans la capitale girondine. Alors que le cortège était moins important ces dernières semaines, ce samedi a marqué un léger regain de mobilisation. 1500 manifestants selon les forces de l'ordre, plus de 2000 selon notre reporter sur place. 

Non-déclarée en préfecture, la manifestation a été contrainte par les forces de l'ordre de circuler hors de l'hypercentre, interdit à la manifestation par un arrêté préfectoral. Plusieurs gilets jaunes porteurs de masques ou de matériel interdits ont d'ailleurs été verbalisés, d'une amende de 135 euros, alors qu'ils circulaient dans les zones concernées par l'arrêté. Le cortège a fini par être refoulé, avec fermeté mais sans grosse tension, loin du centre-ville, sur les boulevards. 

Les manifestants sur les boulevards, une première à Bordeaux

Après leur habituel départ place de La Bourse à 14 heures, les Gilets jaunes ont emprunté le cours Victor Hugo, puis, empêchés par les forces de l'ordre de passer par la très touristique rue Sainte-Catherine, ils ont fait le tour par le cours Aristide Briand pour se diriger vers la Victoire. 

Obligés par les forces de l'ordre, qui suivaient le cortège et l'incitaient à avancer pour éviter qu'un rassemblement fixe ne se crée, de se diriger loin du centre-ville, les manifestants ont fini par arriver sur un boulevard Franklin Roosevelt presque désert. 

La situation s'est tendue au croisement du boulevard George V et du cours Maréchal Gallieni. Après les sommations, du gaz lacrymogène a été utilisé par les forces de l'ordre pour disperser la manifestation. Le cortège s'est disloqué. De petits groupes sont revenus vers le centre-ville et des tensions ont éclaté cours Alsace-Lorraine.

Deux personnes ont été arrêtées quelques heures avant le début de la manifestation, pour port de masque et "d'attirail offensif", comme des pétards, selon la police. En tout, 11 personnes ont été interpellées, selon la préfecture.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess