Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Gilets jaunes, tensions avec Christian Estrosi : Eric Ciotti est l'invité de France Bleu Azur

lundi 26 novembre 2018 à 16:10 Par Fabien Fourel, France Bleu Azur

Le député des Alpes-Maritimes était dans notre studio ce lundi matin, il est revenu sur les violences qui ont émaillé la manifestation des gilets jaunes ainsi que sur sa "brouille" avec Christian Estrosi.

Eric Ciotti
Eric Ciotti © Radio France - Laure Debeaulieu

Alpes-Maritimes, France

Après un week-end de mobilisation des gilets jaunes et avant les annonces d'Emmanuel Macron pour "adoucir" la transition écologique, Eric Ciotti député des Alpes-Maritimes continu de soutenir le mouvement. Il appelle Emmanuel Macron à entendre "la colère des Français". 

"Le mouvement exprime un ras le bol fiscal qui dépasse de loin les carburants : la France est championne du monde de la fiscalité" Eric Ciotti 

Mais Eric Ciotti a t'il eu "honte" comme Emmanuel Macron des violences à Paris ce week-end ? "Absolument pas" meme si le député dénonce des violences toutefois "il faut savoir d'où elles viennent, il y avait surement des provocations, on voit bien la stratégie du gouvernement qui est de discréditer ce mouvement pour ne pas écouter ce qu'il dit" ajoute l'élu. 

Eric Ciotti n'a "pas honte" des violences de la manifestation parisienne

Sur les bisbilles avec Christian Estrosi 

Eric Ciotti qui ne veut pas parler de "guerre" avec Christian Estrosi :  "J’ai des convictions et je n’en ai jamais changé. Nous avons des divergences politiques avec Christian". Il ne répond donc pas non plus franchement à la lettre de Christian Estrosi pour une main tendue. 

"Je n’ai de comptes à rendre qu’aux Niçois qui m’ont confié un mandat comme député de Nice." Eric Ciotti 

Et sur une éventuelle candidature à Nice en 2020 ? 

Rien est exclu et le député prendra sa décision dans les prochains mois. "C'est une possibilité il y en a d'autres" explique le président des Républicains dans les Alpes-Maritimes.