Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Gironde : Florent Boudié, député LREM, tacle le ministre de la Cohésion des Territoires

mardi 6 mars 2018 à 18:11 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde

Florent Boudié, a peu apprécié les propos de Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires, sur Castillon la Bataille, "pas forcément le territoire le plus malheureux de France, à 13 km de St Emilion". Réplique du député LREM du Libournais : "La France est toujours belle, vue du ciel".

Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, et le député LREM de Gironde Florent Boudié
Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires, et le député LREM de Gironde Florent Boudié © Maxppp -

Castillon-la-Bataille, France

Lors de la séance des questions orales au gouvernement ce mardi,  la Sénatrice Les Républicains de Gironde, Florence Lassarade a interrogé le ministre de la Cohésion des territoires sur l'abandon de certains territoires ruraux,, non éligibles aux dispositifs de la politique de la ville. L'élue a notamment cité l'exemple de Castillon-la-Bataille, l'une des communes les plus pauvres de Nouvelle-Aquitaine, dénonçant "une injustice". 

La réponse de Jacques Mézard lui a répondu que d'autres parlementaires de Gironde étaient déjà intervenus auprès de lui pour lui sginlaer la situation particulière de la commuène, avant d'ajouter : 

Castillon-la-Bataille est à 13 km de Saint-Emilion, ce n'est pas forcément le territoire le plus malheureux de notre nation" - Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires . 

"Pas le territoire le plus malheureux de France" Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires

Et de conclure sèchement à l'intention de la sénatrice girondine : " à force de répéter que les territoires ruraux sont dans la désespérance, ce n'est pas comme ça qu'on va les renforcer, ce n'est pas comme ça qu'on convaincra ses habitants à y rester, et d'autres à y venir." 

Le député invite le ministre à venir constater "la fracture territoriale" 

Ces propos ont fait réagir Florent Boudié, pourtant membre de la majorité parlementaire. Le député La République en Marche du Libournais lui a rétorqué de façon grinçante. 

Vue du ciel, la France est toujours belle, mais la proximité de Castillon-la-Bataille avec la renommée de Saint-Emilion ne doit pas gommer la grande fragilité de cette commune. 

Et le député en profite pour inviter le ministre à venir en Gironde" pour mesurer combien ses territoires sont fracturés et parcourus d’inégalités, à l’image des villes de Castillon-la-Bataille et de Sainte-Foy-la-Grande". 

Florent Boudié poursuit son communiqué de façon aussi courroucée 

Toute la Gironde n'est pas riche de la proximité d'une métropole bordelaise pourtant dynamique, ouverte et attractive et c'est tout l'enjeu des politiques publiques que d'accentuer les solidarités entre territoires."