Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Gironde : le MoDem entend doubler son nombre d'élus aux municipales de 2020

-
Par , France Bleu Gironde

Le MoDem 33 a révélé 31 de ses chefs de file aux municipales de 2020. Tous ne seront pas têtes de liste mais le but pour le parti est de commencer les négociations avec les autres partis pour d'éventuelles alliances, avec comme objectifs de doubler son nombre d'élus et conquérir d'autres mairies.

Le MoDem a dévoilé ses 31 têtes de liste pour les municipales 2020 en Gironde. Une dizaine de noms restent encore à préciser.
Le MoDem a dévoilé ses 31 têtes de liste pour les municipales 2020 en Gironde. Une dizaine de noms restent encore à préciser. © Radio France - Fanny Ohier

Bordeaux, France

Le MoDem (Mouvement Démocratique) Gironde, entre dans le jeu politique des municipales de 2020. Le parti a révélé la liste de ses "référents" pour les élections dans le département, ce jeudi 13 juin. 31 chefs de file, dont certains seront ensuite têtes de liste, désignés pour structurer la campagne d'ici les élections. Une dizaine de noms reste encore à préciser

Cette annonce a pour but de lancer les négociations, en vue d'éventuelles alliances avec d'autres partis. Dont les Républicains ou la République en Marche. Pour les élections de 2020, le MoDem Gironde affiche un double objectif : conquérir une dizaine de mairies supplémentaires et doubler le nombre de ses élus en Gironde. 

Former des alliances de droite modérée aux municipales, au-delà des étiquettes partisanes 

Fabien Robert, président MoDem pour la Gironde et premier adjoint au maire Les Républicains Nicolas Florian, s'aligne sur la ligne nationale du parti. La stratégie est de passer au-delà des étiquettes partisanes et de former des alliances politiques. 

Nous soutenons des élus sortants [...] qui ont un projet progressiste et modéré pour leur commune. Notre A.D.N. c'est de former des rassemblements. — Fabien Robert

François Bayrou, président du MoDem, allié de la majorité présidentielle, a d'ailleurs déclaré ce jeudi 13 juin qu'il fallait "déconnecter des étiquettes" politiques les élections municipales, sous peine d'échec.

"Dans les plus grandes communes, nous formons le vœu de voir émerger, à l'échelle de Bordeaux Métropole, une large majorité qui va de la droite modérée juppéiste jusqu'à la République en marche," explique Fabien Robert.  

Avec un objectif affiché de bloquer les candidatures du Rassemblement National sur la rive droite de Bordeaux. La liste soutenue par Marine Le Pen y a fait un bon score aux élections européennes du mois dernier à Bassens, Ambarès, Lormont, Cenon et Floirac. 

A Bordeaux, la constitution d'un rassemblement inter-partis est plus délicate. Thomas Cazenave par exemple, a lancé sa candidature à l'investiture LaRem pour les municipales. 

"Il y a quelques points de difficulté [à former un rassemblement des droites modérées] notamment à Bordeaux et c'est normal," commente Fabien Robert. _"_Aujourd'hui, nous sommes dans une phase où chacun annonce ses candidats et montre ses forces mais la phase de discussion viendra forcément."

Retrouvez la liste des référents MoDem Gironde pour les élections municipales 2020 par commune et circonscription, sur leur site internet.