Politique

Gironde : les cinq villes aux forts enjeux pour le second tour des municipales

Par Xavier Ridon, France Bleu Gironde lundi 24 mars 2014 à 6:00

Enjeu majeur au second tour en Gironde : la mairie de Pessac va-t-elle passer à droite ?
Enjeu majeur au second tour en Gironde : la mairie de Pessac va-t-elle passer à droite ? © MaxPPP

À Pessac, Saint-Médard-en-Jalles, Langon et Libourne, les maires sortants sont mis à mal et devront retourner sur le terrain pour essayer de convaincre leurs électeurs. À Mérignac, la succession de Michel Sainte-Marie est âprement disputée.

Dimanche prochain, les enjeux seront de taille dans cinq communes de Gironde. Les résultats à Mérignac, Pessac et Saint-Médard-en-Jalles seront déterminants pour connaître le poids que gardera la gauche dans la gouvernance de la Communauté Urbaine de Bordeaux.

À Mérignac, Alain Anziani doit confirmer

Le successeur de Michel Sainte-Marie reste à désigner. Mais, le sénateur socialiste, Alain Anziani part avec une légère avance dans cette triangulaire. Avec ses 44,93 %, il devance, le candidat de droite de la communauté d'avenir Thierry Millet (37,73 %). Jean-Luc Aupetit se tient en embuscade avec la liste du Front national et ses 10,3 %.

Benoit et Raynal au coude-à-coude à Pessac

Jean-Jacques Benoit, maire sortant socialiste de Pessac - Radio France
Jean-Jacques Benoit, maire sortant socialiste de Pessac © Radio France
Le candidat de l'union de la gauche, Jean-Jacques Benoit arrive en tête avec 39,37 %. Il est suivi de près par la liste de droite tenue par Franck Raynal (37 %). La triangulaire n'était pas loin avec le résultat de liste Front national de Gérard Aupetit (9,03 %).

À Saint-Médard-en-Jalles, suprise de la droite

Jacques Mangon le candidat de la droite à la tribune - Maxppp
Jacques Mangon le candidat de la droite à la tribune © Maxppp
Jacques Mangon de la liste communauté d'avenir a failli être élu dès le premier tour (49,79 %). En face, le maire sortant socialiste ne peut que constater un échec important dans son camp. A la mairie depuis 1983, Serge Lamaison a convaincu 36,75 % de ces administrés.

Le maire de Langon dépassé par son adjoint

Le premier adjoint sortant de la mairie de Langon, Philippe Plagnol (divers gauche) est arrivé en tête avec 43,21 % à l'issue du premier tour. Il est suivi par Charles Vérité, le maire sortant socialiste, avec 28,60 % puis le divers droite Frédéric Laville (23,68 %).

Quandrangulaire à Libourne

Philippe Buisson (à g.) et Jean-Paul Garraud (à d.) sont en ballotage avec Charles Pouvreau et Gonzague Malherbe  - Maxppp
Philippe Buisson (à g.) et Jean-Paul Garraud (à d.) sont en ballotage avec Charles Pouvreau et Gonzague Malherbe © Maxppp
À Libourne, le maire sortant socialiste Philippe Buisson atteint les 38,94 %. Il est en ballotage face à l'UMP Jean-Paul Garraud (26,83 %), à l'UDI Charles Pouvreau (12,69 %) et au FN Gonzague Malherbe (12,30 %).