Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Gorges de l'Ardèche : la redevance des ordures ménagères pourrait augmenter de 70 %

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Une analyse financière commanditée par la communauté de communes des gorges de l'Ardèche fait apparaître des déséquilibres financiers importants. Principal budget affecté, celui de la collecte des ordures ménagères.

Les bacs de tri et de collecte de déchets de la communauté de communes des Gorges de l'Ardèche
Les bacs de tri et de collecte de déchets de la communauté de communes des Gorges de l'Ardèche © Radio France - Nathalie Rodrigues

"C'est le président de la communauté de communes qui a commandité cet audit financier pour", dit Max Thibon, "mettre les élus devant leurs responsabilités". Il faut dire que le budget de la collectivité est déficitaire et qu'il va falloir trouver rapidement des solutions pour y remédier. Un conseil communautaire doit se tenir le 18 juin prochain.  

Le fiasco de la collecte des ordures ménagères

L'idée de départ était bonne. Inciter les gens à mieux trier leurs déchets. Il faut dire que jusque-là les déchets peu ou pas triés étaient envoyés à la décharge de Grospierres. Un entassement de sacs poubelles depuis de nombreuses années qui arrive à saturation et qui va demander une surveillance permanente pour éviter toute pollution.

Avec le nouveau système, les habitants possèdent une carte qui enregistre leur passage pour jeter leurs déchets résiduels, ceux que vous ne pouvez pas trier : plus vous triez et moins vous payez. Mais le système n'a pas vraiment rencontré l'adhésion de la population. Résultat : des incivilités qui se multiplient. Les gens laissent leurs ordures devant les bacs : double conséquence l'argent ne rentre plus et il a été nécessaire de multiplier les brigades de nettoyage. Tout ceci a un coût. Le budget des ordures est en déficit de près d'un million trois cent mille euros pour l'année 2019. Selon le cabinet qui a réalisé l'étude, il faudrait augmenter la redevance sur l'enlèvement des ordures ménagères de 70 %

Le budget général connaît aussi des trous d'air

C'est le budget général qui va permettre de combler le déficit des ordures pour l'année 2019. Mais ce budget là n'est pas extensible : il est lui aussi grévé par des investissements lourds comme par exemple le futur cinéma de Ruoms.  Par ailleurs cette année, la taxe de séjour payée par les touristes sera inférieure à la moyenne des années précédentes en raison de la crise sanitaire. La perte est estimée à 300.000 euros. La conséquence, c'est que l'épargne nette, c'est-à-dire la capacité à investir est en chute libre.

La menace de la mise sous tutelle

Les collectivités territoriales ont obligation de présenter un budget à l'équilibre. Les élus vont donc multiplier les réunions pour aboutir à un projet de budget qui sera présenté le 18 juin lors du prochain conseil communautaire. Ce sera le dernier conseil communautaire de cet exécutif avant que les nouvelles équipes élues lors des municipales prennent les rennes. Il n'y aura pas d'autres choix que d'augmenter fortement les impôts locaux et la redevance des ordures ménagères. Si aucune solution n'est trouvée alors la collectivité pourrait être mise sous tutelle.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu