Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Gouvernement : Gérald Darmanin décide de rester à Bercy et renonce provisoirement à Tourcoing

dimanche 3 février 2019 à 20:06 Par Bénédicte Courret et La rédaction de France Bleu Nord, France Bleu Nord et France Bleu

Le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin annonce dans les colonnes du Parisien qu'il reste au gouvernement d'Edouard Philippe. Mais il ne renonce pas à la ville de Tourcoing, dans le Nord, dont il a été maire de 2014 à 2017. Il sera candidat aux municipales en 2020.

Gérald Darmanin a été maire de Tourcoing de 2014 à 2017 (ici, invité de France Bleu Nord le 11 janvier 2019).
Gérald Darmanin a été maire de Tourcoing de 2014 à 2017 (ici, invité de France Bleu Nord le 11 janvier 2019). © Radio France - Odile Senellart

Tourcoing, France

Gérald Darmanin  reste ministre des Comptes publics au gouvernement. Il l'annonce dans les colonnes du Parisien, même s'il a l'intention de reconquérir la ville de Tourcoing, dans la métropole lilloise. 

Après plusieurs semaines d'hésitation, le Ministre ne fait plus de mystère, il a fait le choix de ne pas fragiliser le gouvernement en pleine crise des gilets jaunes. "Servir la France c'est un honneur, d'autant que le pays connait des moments difficiles" explique - t-il . "Je ne suis pas du genre à ne pas assumer mes responsabilités." 

Gérald Darmanin balaie l'idée d'avoir voulu cumuler Bercy et la mairie. "On ne peut pas être maire et ministre en même temps". Le choix a sans doute été difficile pour celui qui dit aimer Tourcoing, où il reste premier adjoint. Il promet d'ailleurs qu'il sera de retour l'an prochain pour les municipales.

Invité de France Bleu Nord le 11 janvier dernier, Gérald Darmanin tenait déjà un discours digne d'un candidat en campagne pour ces municipales voire pour la présidence de la Métropole européenne de Lille. Il évoquait alors une possible "gratuité des transports en commun pour ceux qui travaillent". Et d'ajouter : "J'y réfléchis, sans doute dans le cadre de futures élections." Les hésitations du Nordiste sur un éventuel départ du ministère avaient également été rendues publiques par le journal Les Echos.

Je leur ai demandé du temps pour faire le deuil de mon ami

Le maire de Tourcoing s'est éteint jeudi 24 janvier 2019 des suites d'un cancer. A l'annonce de ce décès, Gérald Darmanin, qui lui avait confié son écharpe de maire, en septembre 2017, après son entrée au gouvernement, confiait avoir perdu "un père".  Il explique au Parisien avoir dit sa peine à Emmanuel Macron et Edouard Philippe et leur avoir demandé du temps.

Samedi, Gérald Darmanin a assisté aux obsèques de Didier Droart, aux côtés du Premier Ministre. A Tourcoing, le nom du nouveau maire devrait être connu jeudi, lors du conseil municipal.