Politique

Gouvernement Valls : les Isérois Geneviève Fioraso et André Vallini nommés secrétaires d'État

Par Isabelle Gaudin, France Bleu Isère mercredi 9 avril 2014 à 18:21

Deux Isérois, Geneviève Fioraso et André Vallini, font partie des 14 secrétaires d'État nommés dans le gouvernement Valls
Deux Isérois, Geneviève Fioraso et André Vallini, font partie des 14 secrétaires d'État nommés dans le gouvernement Valls © Maxppp

Deux Isérois font partie du nouveau gouvernement de Manuel Valls. L'ex-ministre Geneviève Fioraso a été nommée ce mercredi secrétaire d'État à l'Enseignement supérieur et à la Recherche et le sénateur et président du conseil général de l'Isère, André Vallini, récupère le secrétariat d'État à la Réforme territoriale. Il annonce sur France Bleu Isère qu'il respectera le non-cumul des mandats.

Geneviève Fioraso poursuit sa feuille de route malgré la fronde des universitaires

L'Isère décroche deux postes parmi les quatorze secrétaires d'État nommés ce mercredi . Geneviève Fioraso, qui avait quitté ses fonctions de ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche lors du remaniement, retrouve le même ministère, mais cette fois, comme secrétaire d'État de Benoît Hamon. Malgré la fronde de 8.000 universitaires et chercheurs qui ont signé une tribune publiée sur internet, Geneviève Fioraso est fière de son bilan et compte bien continuer la feuille de route fixée par le Président de la République.

FIORASO/ comment elle l'a appris

FIORASO secretaire d'etat / sa feuille de route

André Vallini hérite d'un dossier ultra-sensible

Le sénateur et président du Conseil général de l'Isère, André Vallini, décroche lui le secrétariat d'État à la Réforme territoriale, rattaché au ministère de la Décentralisation. Il a longtemps rêvé du ministère de la Justice et le portefeuille qui lui est confié fait figure de lot de consolation. Sa mission s'annonce en tout cas compliquée. Il hérite d'un dossier très sensible, puisque Manuel Valls a proposé mardi de supprimer les conseils généraux à l'horizon 2021 et de réduire de moitié les régions d'ici à 2017 .

Vallini secretariat d'état