Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Grand débat : émission spéciale consacrée aux services publics sur France Bleu et France 3 Occitanie

lundi 11 février 2019 à 11:20 Par France Bleu, France Bleu Occitanie

Dans le cadre du grand débat national voulu par le gouvernement, France Bleu Occitanie et France 3 vous ont proposé ce dimanche 10 janvier un débat sur l'accès aux services publics. Retrouvez le replay de l'émission.

Grand débat : émission spéciale sur France Bleu et France 3 Occitanie consacrée aux services publics
Grand débat : émission spéciale sur France Bleu et France 3 Occitanie consacrée aux services publics © Radio France - France 3 Occitanie

C'est un thème important qui a émergé du débat des gilets jaunes. Sommes-nous tous égaux aux services publics dans la région Occitanie ? Dans le cadre du grand débat national, France Bleu Occitanie et France 3 vous ont proposé ce dimanche 10 janvier une émission spéciale consacrée à la place des services publics.  Autour de la table, quatre invités ont répondu aux questions de Julien Corbière, rédacteur en chef de France Bleu Occitanie, et de Patrick Noviello, rédacteur en chef adjoint de France 3 Midi-Pyrénées.

  • Anne Blanc, députée LREM de l'Aveyron
  • Pierre Pantanella, le président de l'association des maires ruraux d'Aveyron et maire de Saint-Rome-de-Cernon
  • Aurélien Michel, gilet jaune de Haute-Garonne
  • Benoit Lanusse, membre de l'association "Rallumons l'étoile", qui milite pour une augmentation de l'offre ferroviaire dans la métropole toulousaine

Réécoutez l'émission spéciale en intégralité.

Grand débat : émission spéciale sur France Bleu et France 3 Occitanie consacrée aux services publics

Morceaux choisis du débat

Selon Anne Blanc, il y a une question de "rationalisation" du service public. "Vous ne pouvez pas exiger exactement le même service dans un village où vous avez cinq foyers, que dans une ville où il y a 5.000 habitants ou dans une ville où il y a 10.000 habitants. Donc je pense qu'il faut s'adapter. Il y a des territoires qui ont mis en place des bus qui se déplacent sur l'ensemble des territoires et qui amènent les services à la population (...). Donc je pense que des réponses existent déjà". Les problématiques liées aux services publics sont différentes en fonction du territoire., explique-t-elle. La santé et certaines problématiques de mobilité sont importantes pour l'Aveyron, par exemple. "On ne peut pas revendiquer exactement les mêmes services publics que ceux qui ont existé par le passé".

Anne Blanc

Pour Pierre Pantanella, "les services publics sont garants de l'équité d'accès de tous les citoyens à des services, la santé, l'éducation, la culture". Si le développement du numérique fait parfois partie des solutions avancées pour favoriser l'égalité d'accès aux services publics, la dématérialisation n'est selon lui pas viable. "Le numérique ne va jamais envoyer une baguette dans l'assiette du consommateur." L'Etat n'en fait pas assez pour aider le maintien des services en zone rurale alors que des solutions existent. "Il suffit de vouloir les mettre en application".

Pierre Pantanella

Baisse réelle ou ressentie des services publics ?

La question des services publics est cruciale pour les gilets jaunes. Mais la situation n'est pas si catastrophique que ça, explique l'INSEE de Haute-Garonne. Interrogée fin octobre, sa directrice régionale expliquait que la région est la 3e région de France la mieux dotée en terme d'équipements par habitants. "On constate une augmentation sur les cinq dernières années, en ville, mais aussi dans les communes isolées, sur l'ensemble de la région", même s'il y a "des disparités locales avec une baisse des services ici ou là". Un constat qui ne convainc pas Aurélien Michel, gilet jaune de Haute-Garonne.

Aurélien Michel

"Ce qui est questionné c'est notre contrat social", explique pour sa part Benoit Lanusse, de l'association Rallumons l'étoile. Le système français est devenu un mille feuille. "Aujourd'hui, tout le monde se renvoie la balle (...). Ce qu'on ne comprend plus aujourd'hui, c'est comment ça se met en place. C'est devenu un tel maelstrom... on n'arrive plus ne serait-ce qu'à débattre".

Benoit Lanusse