Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Grand débat national : Emmanuel Macron publiera ce lundi sa "lettre aux Français"

vendredi 11 janvier 2019 à 18:05 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Emmanuel Macron annoncé vendredi qu'il publierait sa "lettre aux Français" ce lundi 14 janvier. Le chef de l'Etat précisera notamment ce qu'il compte faire des conclusions du grand débat national, lancé le lendemain.

Emmanuel Macron lors de ses vœux pour 2019
Emmanuel Macron lors de ses vœux pour 2019 © AFP - Michel Euler / POOL / AFP

"Dans la lettre que je m'apprête à écrire aux Français, j'expliquerai ce que je compte faire" des conclusions du débat. Voilà ce qu'Emmanuel Macron a assuré vendredi en marge de la traditionnelle galette des rois de l'Elysée. 

Prendre des engagements sur ce point, "c'est une condition pour que (le débat) soit pris de manière sérieuse", a-t-il déclaré à des journalistes.

Et de préciser : "C'est un moment essentiel et très utile pour notre pays. C'est une très grande opportunité, il faut que chacun la prenne, avec la part de responsabilité, de risque et d'inconnu".

"Je veux qu'on fasse un vrai débat. Ce n'est pas un débat dont on connaît les termes et l'aboutissement", a conclu le chef de l'Etat.

Lettre diffusée dans la presse et sur les réseaux sociaux 

Cette "lettre aux Français" sera donc publiée ce lundi 14 janvier et sera diffusée dans la presse et sur les réseaux sociaux.

L'exécutif s'active pour lever d'ici lundi les incertitudes qui entourent encore le grand débat national, sur lequel ils comptent pour éteindre la colère des "gilets jaunes", qui se mobilisent de nouveau samedi. 

Pour en discuter, le Premier ministre a réuni vendredi matin à Matignon une grande partie des responsables syndicaux. Édouard Philippe doit présenter lundi les modalités de cette initiative inédite en France, dont il a reconnu la complexité, encore accrue par le retrait de son organisatrice initiale Chantal Jouanno et de la Commission nationale du débat public.