Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand débat national en Haute-Vienne : l'Etat sera "facilitateur, pas organisateur"

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin

Georges Salaün, référent départemental du Grand débat national en Haute-Vienne, assure que l'Etat sera "facilitateur, mais pas organisateur" de la concertation. Il compte sur les Maires, les associations, et même sur les initiatives individuelles pour lancer ces réunions dans tout le département.

Georges Salaün, référent départemental du Grand débat national en Haute-Vienne
Georges Salaün, référent départemental du Grand débat national en Haute-Vienne © Radio France - Alain Ginestet

Jusqu'ici, il était "seulement" le Directeur de cabinet du Préfet de Haute-Vienne. Depuis ce mardi, Georges Salaün est aussi le référent départemental du Grand débat national en Haute-Vienne. Il assure que l'Etat sera "facilitateur, mais pas organisateur" de la concertation. Il compte sur les Maires, les associations, et même sur les initiatives individuelles pour lancer ces réunions-débats dans tout le département. Pour l'instant, pas d'afflux massif de déclarations de "réunions d'initiatives locales" sur la plateforme www.granddebat.fr.

Les premiers réunions lancées par... un député de la majorité.

A vrai dire, jeudi soir, les seules annonces de débats publics dûment répertoriées en Haute-Vienne étaient celles lancées par le Député LREM de la deuxième circonscription de Haute-Vienne Jean-Baptiste Djebbari (qui en a prévu quatre* entre le 26 janvier et le 8 février). 

Est-ce vraiment le rôle d'un Député de la majorité d'organiser des réunions dans le cadre du Grand débat national ? "_C'est son rôle de les susciter, oui_, pourquoi pas", explique à France Bleu Limousin le référent de la République en Marche en Haute-Vienne, Pascal Guiennet. "C'est un élu de la Nation, il est tout à fait apte à organiser des réunions et à entendre la parole des personnes. Ce n'est pas fait pour argumenter, c'est fait pour entendre" assure Pascal Guiennet, qui reconnaît "qu'en Haute-Vienne, la précipitation n'a pas l'air d'être importante". 

Le Préfet de Haute-Vienne écrit aux Maires

De son côté, Georges Salaün, référent départemental du Grand débat national en Haute-Vienne, a assuré ce jeudi avoir recensé "une dizaine de contacts intéressés" par l'organisation éventuelle de réunions d'initiatives locales. Il indique par ailleurs que le Préfet de Haute-Vienne a écrit aux Maires du département, pour leur indiquer l'appui que l'Etat pourra mettre en place pour les élus susceptibles d'être intéressés.

_(_* le 26 janvier à Aixe-sur-Vienne et à Châlus, le 2 février à Vicq-sur-Breuil, le 8 février à Oradour-sur-Glane)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu