Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - Le maire de Châtel s'adresse à Emmanuel Macron... en chantant "Marionnettiste"

Lors du déjeuner entre des élus de la région et le président de la République, le maire de Châtel (Haute-Savoie) s'est adressé à Emmanuel Macron en chantant ce jeudi. Pas n'importe quelle chanson : il s'agissait du "Marionnettiste" de Pierre Bachelet.

Nicolas Rubin (à g.) et Emmanuel Macron ce jeudi à Valence
Nicolas Rubin (à g.) et Emmanuel Macron ce jeudi à Valence - Twitter @nicolasrubin

C'était le petit moment insolite de cette réunion, ce jeudi, entre le président de la République et des élus de la région Auvergne-Rhône-Alpes à Valence. Nicolas Rubin, le maire LR de Châtel (Haute Savoie), s'est adressé à Emmanuel Macron en chantant !

L'élu haut-savoyard a pris la parole lors de ce déjeuner-débat à la préfecture de la Drôme, en fredonnant deux strophes de la chanson "Marionnettiste" de Pierre Bachelet.  "Mais dis-moi tout Marionnettiste. J'ai des ficelles à mon destin. Tu me fais faire un tour de piste. Mais où je vais je n'en sais rien", a-t-il chanté devant un Emmanuel Macron tout sourire qui lui a même lancé un "bravo" à la fin de sa performance. Les journalistes présents sur place rapportent que l'ensemble de l'assistance était médusée avant d'applaudir abondamment le maire de Châtel, qui est également président de l’association des maires de Haute-Savoie.

Le contenu voulait bien dire ce qu'il voulait dire... On [les élus locaux] n'a pas envie d'être tenus par des ficelles" - Nicolas Rubin

"Le contenu voulait bien dire ce qu'il voulait dire", explique Nicolas Rubin à France Bleu Pays de Savoie. "On [les élus locaux] n'a pas envie d'être tenus par des ficelles... on nous fait faire des tours de pistes... mais où on va ? On n'en sait rien en fait. J'en ai profité pour demander un regard attentionné envers les élus locaux qui font un énorme travail, notamment dans les conditions d'exercice du mandat. Je crois que le message a été entendu. On verra les réponses qu'il y apportera".

Notre démarche étant indépendante de celle du gouvernement, vos propositions n'ont pas vocation à être communiquées aux autorités.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess