Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Grand débat national : "je ne gagne pas trop d'argent" considère la députée LREM du Var Sereine Mauborgne

vendredi 11 janvier 2019 à 15:38 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence

Invitée de France Bleu Provence matin, la parlementaire a indiqué qu'elle essayait "d'être digne tous les jours" de sa rémunération alors que les participants aux cahiers de doléances, avant le grand débat national, estiment que les hauts-fonctionnaires et les élus nationaux gagnent trop d'argent.

La députée LREM du Var Sereine Mauborgne (photo d'illustration)
La députée LREM du Var Sereine Mauborgne (photo d'illustration) © Maxppp -

Toulon, France

Invitée de France Bleu Provence matin, Sereine Mauborgne, députée LREM de la 4e circonscription du Var a estimé que la question de la rémunération des élus nationaux n'était pas prioritaire dans le grand débat national qui s'ouvre ce mardi et que son niveau permettait de lutter contre les lobbys. "Je ne cache pas que je gagne suffisamment d'argent, mais pas trop" s'est justifiée la parlementaire. "J'essaie d'en être digne tous les jours en me rendant notamment sur le terrain". La députée varoise qui était auparavant infirmière libérale a expliqué qu'elle gagnait "le même salaire avant, en travaillant beaucoup". 

Lutter contre la pression des lobbys par la rémunération des députés

Selon Sereine Mauborgne, "la vraie question, c'est est-ce qu'on veut des députés compétents qui ont envie de bien faire les choses ? Dans ce cas il faut les rémunérer". La députée LREM a estimé qu'il s'agit de lutter contre la pression des lobbys : "une des réponses à apporter à la sécurité de l'engagement des parlementaires contre les lobbys, c'est de les rémunérer correctement pour qu'ils ne soient pas corruptibles". 

En revanche, la députée varoise qui dans un récent classement du Figaro apparaît comme une députée assidue en ayant participé depuis à 336 scrutins et voté 94,3% des fois comme la majorité des élus de son groupe a considéré que la rémunération des hauts fonctionnaires est "un sujet sur lequel il faut aller et notamment sur la déontologie liée à la rémunération". 

"Se donner du temps sur l'ISF" (Sereine Mauborgne)

Concernant l'ISF, la députée a estimé qu'il fallait "se donner du temps". Et de déplorer "cette habitude en France de passer d'une mesure à l'autre sans passer par la case évaluation". 

Sereine Mauborgne députée LREM du Var