Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Politique

Grand débat national : la moitié des communes de Dordogne ont rempli un cahier citoyen

vendredi 22 février 2019 à 7:12 Par Harry Sagot et Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

La récolte est terminée. Les cahiers de doléances ouverts en mairie à l'occasion du Grand débat national ont été retournés à la préfecture de Dordogne. Dans le département, 400 communes ont joué le jeu mais un peu plus de la moitié seulement ont rempli un cahier.

Les cahiers citoyens périgourdins vont maintenant être numérisés.
Les cahiers citoyens périgourdins vont maintenant être numérisés. © Radio France - Harry Sagot

Le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, en charge de la coordination du Grand débat national en Dordogne est plutôt satisfait. Dans le département 400 communes ont ouvert un cahier citoyen à l'occasion de cette grande consultation lancée par Emmanuel Macron. Cela représente près des trois quarts des communes du département.

274 cahiers complétés

Au final pourtant, seuls 274 d'entre eux ont été complétés par les habitants du Périgord. Les autres sont restés vides et ne seront pas donc pas envoyés à la bibliothèque nationale pour être numérisés puis épluchés par un cabinet européen spécialisé. En tête des communes les plus "bavardes" on trouve Périgueux et Bergerac mais de petites communes se distinguent aussi par un nombre important de contributions.

Une contribution record de 120 pages

"Il y est principalement question de ruralité, de mobilité, de transport, de santé et de justice fiscale. Il y a aussi beaucoup de personnes qui parlent de leur cas personnel, directement à leur maire ou au gouvernement," explique Frédéric Roussel qui a pris le temps de feuilleter quelques cahiers.

Parmi les statistiques significatives de ces cahiers, il faut signaler l'effort fourni par un habitant de Sorges qui a rédigé 120 pages de doléances et de propositions.