Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand débat : "On ne veut pas être le dindon de la farce" dit un maire du Poitou

-
Par , France Bleu Poitou

Les maires sont appelés à jouer un rôle essentiel dans l'organisation du Grand débat national lancé ce mardi par Emmanuel Macron. Mais certains élus de la Vienne se disent inquiets devant "l'impréparation" et "le flou" qui entourent l'organisation des réunions publiques.

Une manifestation de Gilets Jaunes à Pau
Une manifestation de Gilets Jaunes à Pau © Maxppp - Quentin Top

Après deux mois de manifestations des Gilets Jaunes, le gouvernement invite tout le monde à s'asseoir autour de la table lors du Grand débat national officiellement lancé mardi par Emmanuel Macron. Durant deux mois, les Français sont invités à donner leur avis sur des questions de fiscalité, de démocratie, d'écologie et de citoyenneté, par le biais d'un site internet ou lors de "réunions d'initiatives locales". Sauf que les maires de la Vienne, censés être à la manœuvre, naviguent encore à vue. 

C'est le flou complet, on est dans le néant total !"

"On ne sait pas où on va, je n'ai pas été contacté par la préfecture (de la Vienne); je ne suis pas plus avancé que mes administrés. Il ne faudrait pas qu'on soit _le dindon de la farce_. Nous les maires, on peut être inquiets", déclare Daniel Girardeau, maire Les Républicains de Mirebeau, 2.213 habitants au dernier recensement.

A un an des élections municipales, les maires redoutent d'être sanctionnés

"S'il y a besoin de salle, on fera ce qu'il faut, mais je ne me vois pas animateur de ce Grand Débat", explique Maurice Ramblière, maire DVD de Vivonne (4.209 habitants). 

Moi je suis une courroie de transmission mais je ne me vois pas, dans ma fonction de maire, organiser et animer une réunion."

Ces maires de communes rurales regrettent le manque de préparation en amont et d'échanges avec les autorités préfectorales. 

Amateurisme ? Je pense qu'on s'est surtout débarrassé du problème."

"On est dans la précipitation, c'est bien beau d'organiser un grand débat mais comment et par qui on l'organise, on ne s'improvise pas animateur du jour au lendemain", fait remarquer Jean-Michel Bernier, maire sans étiquette de Bressuire (19.300 hab). "Je crains la grande réunion fourre-tout où tout le monde s'exprime mais il n'y a pas de consensus. Ça peut se retourner contre nous à un an des élections municipales."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu