Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand Poitiers côté Jardin

-
Par , France Bleu Poitou

Florence Jardin, la maire de Migné-Auxances, soutenue par la nouvelle maire de Poitiers s'impose largement à la tête de la communauté urbaine. Une victoire aussi pour la nouvelle maire écologiste Léonore Moncond'huy qui bouleverse la gouvernance et redessine le visage politique poitevin.

Florence Jardin maire de Migné-Auxances devient présidente de Grand Poitiers
Florence Jardin maire de Migné-Auxances devient présidente de Grand Poitiers © Radio France - Vincent Hulin

Tout le monde imaginait un duel gauche droite entre Florence Jardin (maire de Migné-Auxances) et Claude Edelstein (maire de Chasseneuil-du-Poitou) mais c'était sans compter sur un troisième candidat Jean-Louis Ledeux (nouveau maire de Lusignan) qui est venu dénoncer le manque de représentativité des territoires ruraux au sein de institution à 40 communes.  

Finalement Florence Jardin remporte largement l'élection avec 48 voix contre 26 à Claude Edelstein et 8 à Jean-Louis Ledeux.

Audace-bienveillance-femme-pionnière et solidaire

Claude Edelstein devient Vice-Président Rapporteur Général et des Finances. 15 Vice Présidents ont été élus parmi lesquels la maire de Poitiers Léonore Moncond'huy à la Contractualisation.

C'est donc un pari réussi pour la jeune maire écologiste de Poitiers qui avait toujours refusé de présider cette communauté urbaine à 40 communes en prônant un "nouveau logiciel" politique avec un travail plus collégial et un changement de gouvernance.

Le maire de la ville-phare n'est plus à la tête de Grand Poitiers, autre nouveauté c'est une femme.  

D'ailleurs Florence Jardin dans ses premiers mots a expliqué "On reste dans un consensus, du respect des différentes sensibilités on a entendu nos collègues maires qui souhaitent vraiment être plus impliqués, la transition écologique doit être le premier regard que l'on a " et dans un large sourire la nouvelle Présidente de Grand Poitiers a fièrement égrené les mots : "Audace-bienveillance-femme-pionnière et solidaire."

Peu avant Alain Claeys, le maire sortant de Poitiers battu aux municipales et président sortant de l' agglo  a tenu à rendre hommage au communiste Paul Fromonteil.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess