Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Grand Poitiers : qui présidera la communauté urbaine après la victoire des écologistes aux municipales ?

-
Par , France Bleu Poitou

La nouvelle maire de Poitiers Léonore Moncond'huy a prévenu qu'elle ne briguerait pas la présidence de la communauté urbaine. Un choix salué mais aussi critiqué. Au lendemain des élections municipales, les regards se tournent désormais vers les élus à la fibre écologiste.

L'Hotel de Ville de Poitiers où siège la communauté urbaine du Grand Poitiers
L'Hotel de Ville de Poitiers où siège la communauté urbaine du Grand Poitiers © Radio France - France Bleu Poitou

C'est l'une des principales inconnues de l'équation née de la victoire des Verts aux élections municipales à Poitiers : qui va prendre la tête de la communauté urbaine dirigée jusqu'à dimanche soir par Alain Claeys ? Lors de la campagne électorale, sa successeuse, Léonore Moncond'huy, a assuré qu'elle ne briguerait pas la présidence de la communauté urbaine du Grand Poitiers, afin de se consacrer pleinement à son mandat municipal.

Florence Jardin, une autre maire de gauche et écologiste...

Le fauteuil de président du Grand Poitiers reviendra donc à un(e) élu(e) de la communauté urbaine. Les tractations vont bon train et les regards se tournent vers les écolo-compatibles. Parmi les noms qui reviennent, celui de Florence Jardin, la maire socialiste de Migné-Auxances, réélue à un troisième mandat

J'ai effectivement eu plusieurs messages dans ce sens-là de la part de mon équipe notamment mais ce n'est pas quelque chose auquel j'étais préparée (F. Jardin)

"Moi je revendique un projet autour de la transition écologique, affirme Florence Jardin. J'ai été vice-présidente à la transition écologique pendant deux mandats avec Alain Claeys, donc oui, je pense quand même pouvoir dire, sans avoir l'étiquette politique écologiste, que cela fait partie des fondamentaux de toute politique pour une commune ou une communauté d'agglomération."

Un élu rural président du Grand Poitiers, voeu de Gérard Herbert

Réélu à un quatrième mandat à la mairie de Chauvigny, Gérard Herbert est lui aussi tombé de son fauteuil en observant les résultats de l'élection municipale à Poitiers. "Le maire en place avait quand même un siège très confortable, très sincèrement, j'étais le premier surpris, je pensais vraiment qu'Alain Claeys aurait été réélu". Même si l'arrivée des écologistes rebat les cartes du paysage politique poitevin, l'élu chauvinois (divers droite) espère que certaines choses ne changeront pas.

Faire en sorte qu'il y ait une complémentarité entre le rural et l'urbain (G. Herbert)

"Alain Claeys a eu la qualité de fédérer l'ensemble des quarante maires de la communauté, que ce soient les communes rurales ou le Poitiers intramuros, explique Gérard Herbert. Je ne suis pas inquiet mais j'espère que dans la nouvelle mandature, cette politique déjà mise en place continuera."

Maire et président du Grand Poitiers indissociable ?

Cette volonté de Léonore Moncond'huy de laisser la présidence du Grand Poitiers à un autre élu ne laisse pas indifférent Bruno Belin. Président du conseil départemental de la Vienne, l'élu Les Républicains assure "respecter, forcément, la position" de la nouvelle maire de Poitiers, mais laisse entendre en filigrane qu'un(e) même candidat(e) pour les deux postes aurait été plus judicieux selon lui. 

Quand on a 80 % des compétences qui sont au Grand Poitiers, c'est quand même une position, un message fort, pour les partenaires et les communes aux alentours (B. Belin)

"Moi je travaille avec tous les élus donc je travaillerai avec la maire de Poitiers et le prochain président du Grand Poitiers. Poitiers, c'est près de 100.000 habitants, Grand Poitiers, c'est près de 200.000 habitants donc ça pèse sur un département comme le nôtre de 440.000 habitants".

Très clairement aujourd'hui va se jouer un enjeu gauche-droite (F. Jardin)

Certes pressentie pour la présidence du Grand Poitiers, Florence Jardin précise elle toutefois que "rien n'est programmé ou n'était prévu en ce sens-là. Comme tout le monde est sous le coup de la surprise, il faut que l'on en discute avec bien sûr la maire de Poitiers".

Les 40 communes qui forment la communauté urbaine du Grand Poitiers
Les 40 communes qui forment la communauté urbaine du Grand Poitiers © Radio France - Oanna Favennec
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu