Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La collectivité européenne d'Alsace

"Se séparer du Grand Est ne serait pas un progrès pour l'Alsace", selon François Hollande

L'ancien président de la République, François Hollande, n'a pas apprécié les propos de Jean Castex sur la réforme territoriale de 2015. En Alsace ce mardi matin, il a répondu au Premier ministre.

François Hollande à Schiltigheim, à l'association Activ'Action.
François Hollande à Schiltigheim, à l'association Activ'Action. © Radio France - Olivier Vogel

En déplacement à Schiltigheim (Bas-Rhin), en tant que président de la fondation La France s'engage, François Hollande a fustigé les propos tenus par Jean Castex à Colmar, à la Collectivité européenne d'Alsace samedi 23 janvier. Le Premier ministre avait expliqué n'avoir "jamais été convaincu" par la création d'"immenses régions".

Une déclaration à l'emporte-pièce

"S’il pense que c’est une mauvaise idée, il n’est pas trop tard pour déposer un projet de loi. Mais on ne peut pas faire de déclaration à l’emporte-pièce pour satisfaire une partie du public et ne pas être conséquent", a réagi l'ancien président de la République qui avait mis en place cette réforme territoriale de 2015. 

Se séparer du Grand Est n'est pas un progrès pour l'Alsace 

Les déclarations de Jean Castex ont soulevé l'enthousiasme de Frédéric Bierry, le président de la Collectivité européenne d'Alsace qui parle désormais de "démembrer la région Grand Est". "Le démembrement n'est jamais une bonne formule", a commenté mardi matin François Hollande. "Démembrer ça fait mal, ça coupe, est-ce que ça serait bon pour l'Alsace de ne plus être la capitale de cette grande région, est-ce que ce serait bon pour le Grand Est de ne plus avoir l'Alsace en son sein ? Que l'Alsace veuille exister, assurée son identité, je comprends parfaitement cette aspiration, mais l'intérêt est d'avoir des régions solidaires.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

François Hollande était ce mardi matin au centre social Victor Hugo à Schiltigheim pour rencontrer l'association Activ'Action, lauréate 2020 de la fondation la France s'engage et qui œuvre pour rapprocher de l'emploi des chômeurs de longue durée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess